Le tribunal de Strasbourg suspend l’abattage d’un alignement d’arbres

Durée de lecture : 2 minutes

20 septembre 2018

Ce jeudi 20 septembre, le tribunal administratif a suspendu un arrêté autorisant la coupe de 30 faux-acacias (ou robiniers) entre Pfulgriesheim et Pfettisheim dans le cadre des travaux du grand contournement ouest (GCO) de Strasbourg.

Les juges, qui ont examiné le référé lors de l’audience du mercredi 19 septembre, ont estimé qu’il y a un « doute sérieux » sur la légalité des actes et donc urgence à les suspendre. La compétence du préfet du Bas-Rhin à signer un tel texte fait défaut, selon les trois magistrats. Depuis l’évacuation de la Zad, c’est la deuxième victoire en une semaine pour Alsace Nature, qui a aussi obtenu la suspension du permis d’aménager le viaduc de Kolbsheim le 14 septembre.

L’association Alsace Nature contestait l’absence d’alternatives à ce déboisement, ainsi qu’un défaut d’information du public. « Il y a des mesures de compensations, qui sont d’ailleurs très bonnes, on ne le conteste pas, mais les mesures d’évitement n’ont pas été essayées », a expliqué l’avocat de l’association, Me François Zind.

D’un point de vue plus technique, l’association s’interrogeait aussi sur la compétence du préfet à prendre cette décision, estimant qu’elle était du ressort du conseil départemental du Bas-Rhin, ainsi que sur la conformité des documents, qui indiquent que les arbres sont sur le territoire de la commune de Pfettisheim, alors qu’ils sont sur celui de la commune voisine de Pfulgriesheim.

En face, Me Jean-Nicolas Clément, pour le constructeur Arcos (Vinci), a répondu que l’opération avait un « intérêt écologique limité » et que le conseil départemental soutient aussi le GCO. La représentante de l’État a ajouté que ce « décor planté » avait un « motif purement paysager ».

L’avocat d’Alsace Nature craignait une coupe entre le dépôt de sa requête. Les déboisements majeurs à Kolbsheim et Vendenheim à l’issue de l’évacuation de la Zad n’avaient pas attendu les recours sur l’autorisation définitive des travaux. À l’issue de l’audience, la société Arcos nous a indiqué qu’elle avait cette fois attendu la décision du 20 septembre avant de procéder — ou non — à cet abattage.

L’ordonnance du 20 septembre.

Le jugement sur le fond sera prononcé dans les mois prochains. Le tribunal a aussi sommé l’État à verser 1.000 euros à Alsace Nature pour les frais de justice.

  • Source : Jean-François Gérard/Reporterre
  • Photo : Rassemblement devant le tribunal administratif de Strasbourg, mercredi 19 septembre. © Jean-François Gérard/Reporterre


Lire aussi : À Strasbourg, François Ruffin apporte son soutien aux opposants au GCO


Documents disponibles

  L’ordonnance du 20 septembre.

22 octobre 2019
Des opposants à Amazon ont perturbé l’inauguration d’un entrepôt
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2019
Après 22 mois de fermeture, la ligne Perpignan-Villefranche-de-Conflent peut rouvrir
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2019
Deux climatosceptiques et une salariée de Total auditionnés pour les programmes scolaires sur le changement climatique
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2019
Un garde forestier assassiné en Roumanie
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2019
L’ONF abandonne l’usage de pesticides en forêt publique
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2019
Les Verts progressent fortement aux élections en Suisse
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2019
Etouffé par la chaleur, le Qatar climatise même les rues
Lire sur reporterre.net
19 octobre 2019
L’Eglise catholique pourrait qualifier de « péché » les actes anti-écologiques
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2019
Notre-Dame : six mois après l’incendie, le scandale de la contamination au plomb
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
Cambriolée, la rédaction de Streetpress a besoin de soutien
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
Dans les lacs, les algues se multiplient à cause du changement climatique
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
Un écologiste assassiné en Indonésie
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
La pêche électrique détruit les écosystèmes, confirme une étude
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2019
Les décrocheurs parisiens de portraits de Macron condamnés à 500 € d’amende
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2019
La loi énergie-climat devant le Conseil Constitutionnel
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    GCO

22 octobre 2019
Réforme de la PAC : La Commission européenne s’entête dans l’agriculture productiviste et connectée
Info
27 août 2019
Au Camp Climat, plus de militants et plus déterminés
Reportage
21 octobre 2019
Face à l’acharnement judiciaire, le Comité Adama tisse des liens avec d’autres luttes
Info


Dans les mêmes dossiers       GCO