Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

On en parle — Climat

EN VIDÉO — Abandonnées à cause du manque de neige, des stations de ski fantôme

La chaîne YouTube « Les infos d’Alex » a publié un reportage sur les stations de ski laissées à l’abandon, à cause du manque de neige ou de rentabilité économique. Des habitants et des associations tentent parfois de réhabiliter et reconvertir ces sites.

  • Vidéo présentée par Reporterre :

Le journaliste et vidéaste Alexandre Muffon a publié sur sa chaîne YouTube « Les infos d’Alex » un reportage sur les stations de ski abandonnées.

Dans certaines montagnes, les remontées mécaniques n’ont pas attendu le Covid-19 et la crise sanitaire pour être fermées. Plus de 150 stations ont déjà fermé leurs portes en France : des petits domaines skiables, mais aussi des lieux plus importants.

« Quand on fait le ratio entre le nombre de domaines skiables [ouverts] et le nombre de domaines skiables fermés, les domaines skiables fermés représentent à peu près 30 % de la totalité des domaines skiables construits en France. C’est un phénomène assez important », décrit dans ce reportage Pierre-Alexandre Metral, doctorant en géographie à l’université Grenoble-Alpes.

Nous partons à la découverte de la station du col de l’Arzelier et celle de Saint-Honoré 1500 (Isère), abandonnées à cause du manque grandissant de neige (dû au changement climatique), de projets immobiliers trop coûteux et de la concurrence entre les domaines. Au programme : impressionnantes images d’infrastructures grisâtres gisant parmi les montagnes blanches, câbles et déchets laissés à terre, magasins de matériel de ski prenant la poussière...

Depuis une vingtaine d’années, l’association Mountain Wilderness met en place des chantiers pour démanteler les installations obsolètes de ces stations — pour des raisons de sécurité humaine et pour protéger la faune et la flore. Dans l’espoir qu’une autre activité touristique, économique, agricole ou sociale puisse un jour reprendre place sur ces territoires.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire