Face à la 5G, « nous sommes tous des Amishs »

Durée de lecture : 3 minutes

15 septembre 2020



« Je ne crois pas que le modèle amish permette de régler les défis de l’écologie contemporaine. » Cette petite phrase d’Emmanuel Macron, prononcée lundi 14 septembre devant des responsables d’entreprises françaises de technologie, aura fait beaucoup rire le Landerneau écolo. Le président de la République répondait notamment à la demande de moratoire sur la 5G exprimée par une soixantaine d’élus, dont une dizaine de maires écolos. Face à ces craintes, Emmanuel Macron a déclaré : « J’entends beaucoup de voix qui s’élèvent pour nous expliquer qu’il faudrait relever la complexité des problèmes contemporains en revenant à la lampe à huile ! »

Plusieurs ONG se sont emparée du sujet sur Twitter à commencer par les Amis de la Terre, rebaptisés les « Amish de la Terre pour une société rétrograde ».

En réponse, l’association Attac leur propose de se retrouver ce soir « pour la réunion hebdo de l’amicale de la lampe à huile ».

En soutien à ses associations membres, le Réseau Action Climat envisage de se renommer le « Réseau Amish Climat ».

Greenpeace s’est également empressé de témoigner sa solidarité en signant son message « les “Ayatollahs-Khmers verts” qui font pipi sous la douche solaire ».

Plus sérieusement, beaucoup d’internautes se sont emparés du mot-dièse #JeSuisAmish pour dénoncer l’hypocrisie des discours d’Emmanuel Macron.

En juin dernier, le président de la République avant indiqué aux 150 membres de la Convention citoyenne pour le climat qu’il retenait l’ensemble de leurs 149 propositions à l’exception de trois d’entre elles, sans citer la 5G.

Six mois plus tard, force est de constater qu’il a changé d’avis. Discréditant toujours plus sa parole auprès de ses concitoyens.

  • Source : Reporterre
  • Photo : Pixabay (CC0)





19 janvier 2021
La baisse des émissions de CO2 due aux autos électriques annulée par la prolifération des SUV
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
Des ONG lancent un appel à M. Macron : « Stoppez le gaz de couche en Lorraine »
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2021
Le gouvernement renonce à remonter les déchets toxiques enfouis à Stocamine
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2021
Des actions de L214 pour faire le lien entre élevage intensif et Covid
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2021
Black Rock, premier fonds financier mondial, investit massivement dans le charbon
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le décret sur l’indécence énergétique ne concerne que 2 % des passoires thermiques
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le ministre de l’Agriculture veut banaliser les nouveaux OGM
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Aux États-Unis, les Afro-Américains et les Latinos sont les premières victimes du Covid-19
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2021
Le 16 janvier, pour nos libertés, manifestons contre le projet de loi de sécurité globale
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
« Beauvau de la sécurité » : le ministre de l’Intérieur s’engage sur des peines minimales en cas d’agression de policier
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’incendie d’une antenne près de Limoges revendiqué par un collectif anti 5G
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
En Haute-Marne, le projet de laverie nucléaire toujours à l’arrêt
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
La Confédération paysanne demande un moratoire sur la méthanisation
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
Un rapport parlementaire propose l’interdiction des nitrites, cancérigènes, dans la charcuterie
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’agroindustrie est la principale bénéficiaire des aides européennes à l’agriculture
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Politique
18 janvier 2021
À Gonesse, on se bat contre une gare au milieu des champs
Reportages
18 janvier 2021
VIDÉO — À Notre-Dame-des-Landes, un anniversaire sous le signe de la reconstruction
Reportages
19 janvier 2021
L’énergie solaire se développe au détriment des sols naturels
Enquêtes


Sur les mêmes thèmes       Politique