Face à la 5G, « nous sommes tous des Amishs »

Durée de lecture : 3 minutes

15 septembre 2020



« Je ne crois pas que le modèle amish permette de régler les défis de l’écologie contemporaine. » Cette petite phrase d’Emmanuel Macron, prononcée lundi 14 septembre devant des responsables d’entreprises françaises de technologie, aura fait beaucoup rire le Landerneau écolo. Le président de la République répondait notamment à la demande de moratoire sur la 5G exprimée par une soixantaine d’élus, dont une dizaine de maires écolos. Face à ces craintes, Emmanuel Macron a déclaré : « J’entends beaucoup de voix qui s’élèvent pour nous expliquer qu’il faudrait relever la complexité des problèmes contemporains en revenant à la lampe à huile ! »

Plusieurs ONG se sont emparée du sujet sur Twitter à commencer par les Amis de la Terre, rebaptisés les « Amish de la Terre pour une société rétrograde ».

En réponse, l’association Attac leur propose de se retrouver ce soir « pour la réunion hebdo de l’amicale de la lampe à huile ».

En soutien à ses associations membres, le Réseau Action Climat envisage de se renommer le « Réseau Amish Climat ».

Greenpeace s’est également empressé de témoigner sa solidarité en signant son message « les “Ayatollahs-Khmers verts” qui font pipi sous la douche solaire ».

Plus sérieusement, beaucoup d’internautes se sont emparés du mot-dièse #JeSuisAmish pour dénoncer l’hypocrisie des discours d’Emmanuel Macron.

En juin dernier, le président de la République avant indiqué aux 150 membres de la Convention citoyenne pour le climat qu’il retenait l’ensemble de leurs 149 propositions à l’exception de trois d’entre elles, sans citer la 5G.

Six mois plus tard, force est de constater qu’il a changé d’avis. Discréditant toujours plus sa parole auprès de ses concitoyens.

  • Source : Reporterre
  • Photo : Pixabay (CC0)





28 septembre 2020
Budget 2021 : la transition écologique attendra
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
En Allemagne, 3.000 activistes ont bloqué plusieurs mines et centrales à gaz et à charbon
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
Six nouveaux sénateurs écolos au Sénat
Lire sur reporterre.net
26 septembre 2020
Des activistes du climat occupent une rue de Paris
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Le conseil départemental de Haute-Marne vote une motion contre le projet de laverie nucléaire à Joinville
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Des jeunes du monde entier ont manifesté vendredi pour le climat
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Les grèves pour le climat sont de retour
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Le gouvernement assure avoir « tiré les leçons » de l’incendie de Lubrizol
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Pollution de l’air : l’État français toujours aussi inefficace, selon la Cour des comptes
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Total va fermer la raffinerie de Grandpuits
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Convention citoyenne : pas de projet de loi avant la fin de l’année
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
L’association L214 dévoile les dessous des élevages à gibier pour la chasse
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2020
La Chine s’engage à la neutralité carbone d’ici à 2060
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2020
Néonicotinoïdes : la mobilisation contre le projet de loi s’intensifie
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
Néonicotinoïdes : betteraviers et scientifiques cherchent des « solutions alternatives »
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Politique
28 septembre 2020
À l’île Maurice, rébellion et autogestion contre la marée noire
Tribune
23 septembre 2020
La réforme de la recherche « ne nous incite pas à prendre soin du monde dans lequel on vit »
Entretien
28 septembre 2020
Un an après Lubrizol, les Rouennais manifestent pour la vérité
Reportage


Sur les mêmes thèmes       Politique