Gaz de schiste : en Pologne, le pays européen qui a commencé l’exploitation, luttes et débats

19 octobre 2013 / Sylvain Lapoix (Reporterre)

Partout dans le monde, des manifestations ont lieu samedi 19 octobre contre le gaz de schiste. Reporterre va en Pologne, premier pays européen où a commencé l’exploitation du gaz de schiste, comprendre où en est le débat et raconter la lutte.


- Reportage, Varsovie (Pologne)

Le maintien de la loi interdisant la fracturation hydraulique par le Conseil constitutionnel en France n’est qu’une petite bataille dans la guerre politique entre partisans et opposants aux gaz de schiste. Et si les commentateurs sont tentés de clore leurs tribunes, les industriels et les militants tournent les oreilles vers l’Est : depuis cet été, la Pologne est le premier pays du continent à exploiter ses ressources en gaz de schiste.

A l’occasion du franchissement de ce cap et de la deuxième journée internationale contre les gaz de schiste, le Global FrackDown, Reporterre s’en va pendant une semaine sur les terres du débat.

Dans la région côtière de Cachoubie, pour rencontrer les agriculteurs voisins des tours de forage britanniques et américaines qui visent les premières réserves du pays.

A la frontière ukrainienne, près de Lublin, où le mouvement Occupy Chevron centralise les mouvements de résistance et organise les ripostes militantes, médiatiques et légales au géant américain.

A Varsovie, enfin, pour faire le point sur un droit minier taillé sur mesure pour les rêves d’émancipation énergétique de la Pologne nouvelle et sur les forces d’opposition politique à ce projet de société.

De Gdansk à Zurawlow, nous ferons le point sur l’état des rapports de force autour de cette question, afin d’entrevoir les méthodes des opposants, celle des compagnies et le contexte politique local. Autant d’éléments qui dessinent, par le truchement des institutions européennes, la suite d’un débat loin d’être clos. Ici comme ailleurs.

Appel à contributions :

De ce samedi 19 au jeudi 24 octobre, Sylvain Lapoix sera l’envoyé spécial de Reporterre. Si vous êtes en Pologne ou que vous disposez d’informations utiles à notre série, vous pourrez lui transmettre via son compte Twitter @sylvainlapoix ou avec le hashtag #ReporterrePL


Puisque vous êtes ici…

… nous avons une petite faveur à vous demander. Dans une période où les questions environnementales sont sous-représentées dans les médias malgré leur importance, Reporterre contribue à faire émerger ces sujets auprès du grand public. Le journal, sans propriétaire ni actionnaire, est géré par une association à but non lucratif. Nous sommes ainsi totalement indépendants. Personne ne dicte notre opinion. Cela nous permet de couvrir des évènements et thèmes délaissés par les autres médias, de donner une voix à ceux qui ne sont pas audibles, et de questionner les puissants en les mettant face à leurs responsabilités.

Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, mais nos revenus ne sont pourtant pas assurés. Contrairement à une majorité de médias, nous n’affichons aucune publicité, et nous laissons tous nos articles en libre accès. Vous comprenez sans doute pourquoi nous avons besoin de demander votre aide. Reporterre emploie une équipe de journalistes professionnels, qui produit quotidiennement des informations, enquêtes et reportages. Nous le faisons car nous pensons que notre vision, celle de la préservation de l’environnement comme sujet majeur de société, compte — cette vision est peut-être aussi la vôtre.

Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Source : Sylvain Lapoix pour Reporterre.

Photo : lexpress.

Lire aussi :
- 1e volet : La Pologne compte sur le gaz de schiste pour payer ses retraites.
- 2e volet : La Pologne a bafoué la loi européenne pour le gaz de schiste.
- 3e volet : Les opposants polonais au gaz de schiste s’organisent.


Pour une information libre sur l’écologie, soutenez Reporterre :

8 février 2019
En secret, la France et l’Inde veulent construire la plus grande centrale nucléaire du monde
Tribune
23 mars 2019
Manifeste pour l’interdiction des pesticides dans les zones non agricoles
Tribune
23 mars 2019
Contre l’effondrement, Extinction Rebellion prône la désobéissance civile
Enquête


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre



Du même auteur       Sylvain Lapoix (Reporterre)