Greta Thunberg et quinze jeunes dénoncent l’inaction de la France devant le comité des droits de l’enfant de l’ONU

Durée de lecture : 2 minutes

24 septembre 2019



Greta Thunberg et quinze jeunes, âgés de 8 à 17 ans et issus de douze pays, ont porté « l’inaction climatique » de la France, l’Argentine, le Brésil, la Turquie et l’Allemagne devant le comité des droits de l’enfant de l’ONU.

Cette action vise à dénoncer l’inaction des dirigeants de ces États comme une atteinte à la convention de l’ONU sur les droits de l’enfant. Cette convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) est un traité international adopté par l’Assemblée générale des Nations Unies, le 20 novembre 1989. Au total, 197 pays l’ont ratifiée il y a 30 ans, s’engageant ainsi à protéger la santé et les droits des enfants. Mais, selon Greta Thunberg, présente au sommet sur le climat de l’ONU, ces États « n’ont pas tenu leurs engagements » en n’agissant pas pour éviter des dérèglements climatiques de grande ampleur.

La plainte s’inscrit dans le cadre d’un « protocole optionnel ». Signé fin 2011 et entré en vigueur en avril 2014, ce protocole facultatif autorise des enfants à porter plainte devant le comité des droits de l’enfant de l’ONU s’ils estiment que leurs droits sont bafoués. Le comité est censé enquêter sur les violations présumées, puis faire des recommandations aux États visés pour y mettre fin.

Les recommandations ne sont pas contraignantes, mais la soixantaine de pays ayant ratifié ce protocole s’engagent en principe à les respecter. L’Allemagne, l’Argentine, le Brésil, la France et la Turquie, les cinq États visés par la plainte, ont tous ratifié ce protocole. Paris l’a signé le 20 novembre 2014.

La Chine et l’Inde, grands pays émetteurs de gaz à effet de serre, ne sont pas concernés par cette plainte car ils n’ont pas ratifié ce protocole optionnel. Les États-Unis ont signé la convention relative aux droits de l’enfant le 16 février 1995, mais ils ne l’ont pas ratifié à ce jour.






11 juillet 2020
La baleine franche de l’Atlantique nord est au bord de l’extinction
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Pollution de l’air : le Conseil d’État ordonne au gouvernement d’agir, sous astreinte de 10 millions d’euros par semestre
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Lubrizol poursuit sa réouverture progressive, au grand dam des associations et élus locaux
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Budget : les députés ne prennent pas en compte les mesures de la Convention climat
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
La justice condamne la construction illégale du barrage de Caussade
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2020
Projet T4 de terminal à Roissy : 0/20, à revoir, selon l’Autorité environnementale
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2020
Le projet de Center Parcs à Roybon est abandonné, grâce aux luttes
Lire sur reporterre.net
8 juillet 2020
Manifestation : Ensemble pour le climat et contre les violences policières
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Le mois dernier fut le « 2e mois de juin le plus chaud pour l’Europe »
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Contre l’avis de la mairie de Paris, le gouvernement valide le réaménagement polémique de la gare du Nord
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Aux Etats-Unis, la critique de la pollution par le plastique est qualifiée de « terrorisante »
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Des collectifs demandent un moratoire sur les projets de centres commerciaux et logistiques
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Pollution de l’air : l’État risque une lourde amende pour inaction
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Mercosur : « Stoppées net » selon M. Macron, les négociations sont finalisées, annonce l’Union européenne
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le reporter Stéphane Trouille est condamné à huit mois ferme en appel
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat
11 juillet 2020
Politiques, grands patrons, paysans... « La cause animale est transpartisane »
Entretien
10 juillet 2020
EPR : la Cour des comptes étrille la filière nucléaire
Info
10 juillet 2020
En Allemagne, le militant Loïc Schneider condamné à trois ans de prison
Reportage


Sur les mêmes thèmes       Climat