Greta Thunberg et quinze jeunes dénoncent l’inaction de la France devant le comité des droits de l’enfant de l’ONU

Durée de lecture : 2 minutes

24 septembre 2019



Greta Thunberg et quinze jeunes, âgés de 8 à 17 ans et issus de douze pays, ont porté « l’inaction climatique » de la France, l’Argentine, le Brésil, la Turquie et l’Allemagne devant le comité des droits de l’enfant de l’ONU.

Cette action vise à dénoncer l’inaction des dirigeants de ces États comme une atteinte à la convention de l’ONU sur les droits de l’enfant. Cette convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) est un traité international adopté par l’Assemblée générale des Nations Unies, le 20 novembre 1989. Au total, 197 pays l’ont ratifiée il y a 30 ans, s’engageant ainsi à protéger la santé et les droits des enfants. Mais, selon Greta Thunberg, présente au sommet sur le climat de l’ONU, ces États « n’ont pas tenu leurs engagements » en n’agissant pas pour éviter des dérèglements climatiques de grande ampleur.

La plainte s’inscrit dans le cadre d’un « protocole optionnel ». Signé fin 2011 et entré en vigueur en avril 2014, ce protocole facultatif autorise des enfants à porter plainte devant le comité des droits de l’enfant de l’ONU s’ils estiment que leurs droits sont bafoués. Le comité est censé enquêter sur les violations présumées, puis faire des recommandations aux États visés pour y mettre fin.

Les recommandations ne sont pas contraignantes, mais la soixantaine de pays ayant ratifié ce protocole s’engagent en principe à les respecter. L’Allemagne, l’Argentine, le Brésil, la France et la Turquie, les cinq États visés par la plainte, ont tous ratifié ce protocole. Paris l’a signé le 20 novembre 2014.

La Chine et l’Inde, grands pays émetteurs de gaz à effet de serre, ne sont pas concernés par cette plainte car ils n’ont pas ratifié ce protocole optionnel. Les États-Unis ont signé la convention relative aux droits de l’enfant le 16 février 1995, mais ils ne l’ont pas ratifié à ce jour.






3 mars 2021
La France doit renforcer la lutte contre le trafic d’espèces sauvages, affirme un rapport
Lire sur reporterre.net
3 mars 2021
Des ONG attaquent Casino pour des faits de déforestation et de violation des droits humains
Lire sur reporterre.net
3 mars 2021
La réduction des émissions de CO2 largement insuffisante pour respecter l’Accord de Paris, selon un rapport
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
Les émissions du CAC40 conduisent à un réchauffement climatique de 3,5 °C, selon Oxfam France
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
L’Autorité environnementale étrille des mesures de la loi Asap
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
Mouvement climat : appel à contribution pour une enquête sociologique
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
Les hommes dominent encore la recherche sur l’écologie
Lire sur reporterre.net
1er mars 2021
Manifestation devant l’Assemblée nationale pour défendre les forêts
Lire sur reporterre.net
1er mars 2021
Après le sévère jugement de la Convention, le gouvernement défend sa loi Climat
Lire sur reporterre.net
28 février 2021
Un tribunal ordonne le démontage d’éoliennes dans l’Hérault
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
Climat : les efforts des États diminueraient de seulement 0,5 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
La Convention citoyenne va juger l’action du gouvernement
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
La militante Valérie Murat condamnée à payer 125.000 euros pour avoir dénoncé la présence de pesticides dans du vin
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
Le gouvernement promeut une autoroute en Haute-Savoie malgré les protestations de la Suisse
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
En Haute-Loire, le tribunal autorise la poursuite des travaux destructeurs de la RN88
Lire sur reporterre.net


2 mars 2021
Avec Starlink, Elon Musk innove dans la pollution
Enquête
2 mars 2021
Climat : le grand courant marin de l’Atlantique se ralentit
Info
3 mars 2021
La première Zad suisse veut faire plier l’industrie du ciment
Reportage