José Bové finalement autorisé à entrer au Canada, où il vient parler du CETA

13 octobre 2016

- Actualisation - Jeudi 13 octobre - José Bové a finalement été autorisé à entrer au Canada. Quelques heures après s’être fait saisir son passeport à l’aéroport de Montréal, le député vert européen a finalement été autorisé mercredi 12 octobre à séjourner au Canada, où il souhaite dénoncer le traité de libre-échange avec l’Union européenne (Ceta).

- Source : 20 minutes


- Mardi 11 octobre

José Bové a été retenu quelques heures par la police des frontières à son arrivée à l’aéroport de Montréal mardi 11 octobre. Le député vert européen devait être contraint de quitter le territoire canadien mercredi, selon des sources concordantes.

« Bloqué depuis 3h à l’aéroport de Montréal. Les opposants au Ceta ne sont pas les bienvenus dans ce pays », a posté mardi soir le militant écologiste sur son compte Twitter. M. Bové faisait référence à son combat contre l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada dont la signature doit intervenir à la fin octobre.

« José Bové, notre invité, va être expulsé vers la France. Honte ! », a écrit sur le même réseau social Maude Barlow, présidente du Conseil des Canadiens, un centre de réflexion à gauche. José Bové devait prendre la parole lors d’une réunion publique mardi organisée par le Conseil des Canadiens, des syndicats agricoles et des opposants à l’Accord économique et commercial global (AECG, ou Ceta pour son acronyme anglais) entre le Canada et l’UE.

- Source : Romandie




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : « L’élection de Trump est liée au creusement sans précédent des inégalités sociales »


25 avril 2018
Selon Greenpeace, la PAC encourage la pollution agricole
Lire sur reporterre.net
25 avril 2018
Une militante autochtone assassinée au Pérou
Lire sur reporterre.net
24 avril 2018
En 2017, coût record des catastrophes environnementales pour les assureurs
Lire sur reporterre.net
23 avril 2018
Sur la Zad, la tension avec les gendarmes a repris lundi 23 avril
Lire sur reporterre.net
21 avril 2018
Le Défenseur des droits saisi pour des violences commises par les gendarmes sur la Zad
Lire sur reporterre.net
20 avril 2018
Une commission de l’Assemblée nationale a voté l’expérimentation de l’épandage de pesticides par drone
Lire sur reporterre.net
20 avril 2018
Appel à écrire au Premier ministre pour défendre les habitats de la Zad de Notre-Dame-des-Landes
Lire sur reporterre.net
20 avril 2018
Surfaces agricoles et espaces naturels continuent de disparaître en France
Lire sur reporterre.net
20 avril 2018
Une mission d’information au Sénat remet sur la table le statut des herboristes
Lire sur reporterre.net
20 avril 2018
L’université de Tolbiac évacuée tôt ce matin
Lire sur reporterre.net
19 avril 2018
Françoise Verchère, opposante historique au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, jette l’éponge
Lire sur reporterre.net
19 avril 2018
Zad de Notre-Dame-des-Landes : des centaines de grenades déposées devant la préfecture à Nantes
Lire sur reporterre.net
19 avril 2018
VIDEO - Au Parlement européen, le député Philippe Lamberts a vertement critiqué M. Macron
Lire sur reporterre.net
18 avril 2018
Sciences-Po Paris est occupé par ses étudiants
Lire sur reporterre.net
17 avril 2018
Zad de Notre-Dame-des-Landes : une délégation de la Zad va rencontrer la préfète mercredi après-midi
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Traités de libre-échange

25 avril 2018
Notre-Dame-des-Landes : la Zad face au dilemme de la normalisation
Reportage
24 avril 2018
Sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes, de nouveaux soutiens continuent d’arriver
Reportage
25 avril 2018
Notre-Dame-des-Landes : les paysans historiques retrouvent leurs droits
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Traités de libre-échange