Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Traités de libre-échange

José Bové finalement autorisé à entrer au Canada, où il vient parler du CETA

-  Actualisation - Jeudi 13 octobre - José Bové a finalement été autorisé à entrer au Canada. Quelques heures après s’être fait saisir son passeport à l’aéroport de Montréal, le député vert européen a finalement été autorisé mercredi 12 octobre à séjourner au Canada, où il souhaite dénoncer le traité de libre-échange avec l’Union européenne (Ceta).

-  Source : 20 minutes


-  Mardi 11 octobre

José Bové a été retenu quelques heures par la police des frontières à son arrivée à l’aéroport de Montréal mardi 11 octobre. Le député vert européen devait être contraint de quitter le territoire canadien mercredi, selon des sources concordantes.

« Bloqué depuis 3h à l’aéroport de Montréal. Les opposants au Ceta ne sont pas les bienvenus dans ce pays », a posté mardi soir le militant écologiste sur son compte Twitter. M. Bové faisait référence à son combat contre l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada dont la signature doit intervenir à la fin octobre.

« José Bové, notre invité, va être expulsé vers la France. Honte ! », a écrit sur le même réseau social Maude Barlow, présidente du Conseil des Canadiens, un centre de réflexion à gauche. José Bové devait prendre la parole lors d’une réunion publique mardi organisée par le Conseil des Canadiens, des syndicats agricoles et des opposants à l’Accord économique et commercial global (AECG, ou Ceta pour son acronyme anglais) entre le Canada et l’UE.

-  Source : Romandie

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende