L’exploitation du krill de l’Antarctique est néfaste, alerte Greenpeace

30 mars 2018

Dans une publication intitulée Licence to krill, le monde mal connu de la pêche antarctique, parue le 13 mars, l’ONG Greenpeace alerte sur les conséquences de la pêche au krill dans les eaux antarctiques.

Ce minuscule crustacé, principale source de nourriture des cétacés et de nombreux habitants des eaux polaires, finit de plus en plus dans les assiettes humaines et les estomacs de poissons d’aquarium. Les consommateurs américains, australiens, allemands, britanniques apprécient l’huile de krill en tant que complément alimentaire riche en acides gras-omega 3. Depuis fin 2011, l’Union européenne autorise l’utilisation du petit crustacé dans certains produits laitiers, matières grasses à tartiner, sauces, céréales de petit-déjeuner, plats diététiques… Il entre aussi dans la composition de cosmétiques. Et ce, en dépit de la Convention sur la conservation de la faune et la flore marines de l’Antarctique (CCAMLR), chargée de veiller à la préservation de l’environnement polair.

Or, la présence de navires de pêche industrielle dans les eaux antarctiques perturbe non seulement l’alimentation des espèces marines, mais également leur écosystème. « La pêche au krill prend place dans des régions qui avaient été transformées en sanctuaires océaniques, rappelle le communiqué de Greenpeace. En même temps qu’elle prive les animaux marins d’une source d’alimentation vitale, la pêche du krill industrielle contient de graves risques environnementaux dans ces eaux immaculées. Des marées noires ou des incendies de navires menacent le fragile habitat de la faune de l’océan Antarctique. »




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Dernière ressource sauvage encore intacte, le krill est menacé par la pêche industrielle


27 juillet 2018
La vague de chaleur européenne est liée au changement climatique
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2018
Le ministère de la Transition écologique veut autoriser le piégeage « cruel » des oiseaux
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2018
Chaleur écrasante : des records dans le monde entier
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2018
1.775 défauts constatés sur le parc nucléaire français
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2018
Les « nouveaux OGM » doivent respecter la législation sur les OGM
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2018
Sur le Tour de France, des paysans ont été gazés
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2018
L’acidification des océans pourrait atteindre un niveau jamais atteint depuis 14 millions d’années
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2018
En Grèce, les incendies ont causé au moins 74 morts
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2018
Effondrement d’un barrage au Laos : 17 corps retrouvés, des centaines de disparus
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2018
EPR de Flamanville : retard d’un an, le coût grimpe de 400 millions d’euros
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2018
Avis favorable pour la ZAC du triangle de Gonesse, où pourrait se construire EuropaCity
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2018
2017, année la plus meutrière pour les défenseurs de l’environnement
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2018
Incendies en Grèce : au moins 50 morts, dont 26 dans la cour d’une villa
Lire sur reporterre.net
23 juillet 2018
Le gouvernement autorise une nouvelle autoroute, entre Toulouse et Castres
Lire sur reporterre.net
23 juillet 2018
Les déchets plastiques britanniques ne finiraient pas recyclés, mais en décharge
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Eau, mers et océans

28 juillet 2018
Limaces, Hulotscope, écriture inclusive… voici l’édito des lectrices et lecteurs
Édito des lecteurs
27 juillet 2018
Monsieur Macron, terrifiant chef de meute
Chronique
28 juillet 2018
Relevez les dix défis estivaux écolos lancés par Reporterre !
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Eau, mers et océans