La filière nucléaire, bourrée de failles et de fissures

Durée de lecture : 1 minute

10 novembre 2016 / Jean Songe



  • Présentation du livre par son éditeur :

J’ai pénétré dans le monde nucléarisé en aveugle, à la Ray Charles, et je ne savais pas encore que j’en ressortirais avec les yeux de Kafka. »

S’inspirant librement du journalisme gonzo, Jean Songe, narrateur-personnage, nous plonge dans une enquête inquiétante et accablante sur l’industrie nucléaire. Il dévoile combien cette filière est, à l’image des centrales vieillissantes, bourrées de failles et de fissures. Règnent l’absurdité, la confusion et le mensonge.

Dans ce récit, plein d’ironie et de sarcasme, le lecteur rit jaune à chaque page, pressentant une menace sourde et inévitable : une catastrophe sanitaire et écologique telle que l’humanité n’en a jamais connue.

Le travail de Jean Songe frappe le lecteur au cerveau, au plexus et, sans hésiter, lui retourne l’estomac.


- Ma vie atomique, par Jean Songe, éditions Calmann-Lévy, 320 p., 19 €.

Source : éditions Calmann-Lévy




DOSSIER    Nucléaire

23 septembre 2020
La réforme de la recherche « ne nous incite pas à prendre soin du monde dans lequel on vit »
Entretien
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage
26 septembre 2020
Covid : nous devenons une société d’androïdes masqués
Chronique


Dans les mêmes dossiers       Nucléaire