Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Brève — Climat

La fonte des glaciers fait monter le niveau de la mer à un rythme de plus en plus rapide

Les glaciers ont perdu plus de 9.000 milliards de tonnes de glace entre 1961 et 2016, ce qui a entraîné une élévation de 27 millimètres du niveau global de la mer au cours de cette période, indique une nouvelle étude publiée le 8 avril dans la revue Nature. Les glaciers ayant le plus contribué à cette augmentation sont ceux de l’Alaska, suivis par ceux situés en Patagonie et dans les régions arctiques. Les glaciers des Alpes européennes, des montagnes du Caucase et de la Nouvelle-Zélande ont également enregistré d’importantes pertes de glace ; cependant, leurs surfaces étant relativement petites, ils n’ont joué qu’un rôle mineur dans la montée du niveau d’ensemble des océans.

La perte globale de masse des glaciers a considérablement augmenté au cours des 30 dernières années et s’élève actuellement à 335 milliards de tonnes de glace perdue par an. Cela correspond à une augmentation du niveau de la mer de près d’un millimètre par an. « Globalement, nous perdons environ trois fois le volume de glace stocké dans l’ensemble des Alpes européennes chaque année ! » explique le glaciologue Emmanuel Thibert. La fonte des glaciers représente donc 25 à 30% de l’augmentation du niveau de la mer à l’échelle mondiale. La perte de glace actuelle de tous les glaciers correspond approximativement à la perte de masse de la calotte glaciaire du Groenland, et dépasse nettement celle de l’Antarctique.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire