Le Mercosur serait un « bon » accord selon Macron, mais avec des « lignes rouges »

26 janvier 2018

Lors de ses vœux au monde agricole hier jeudi 25 janvier, Emmanuel Macron a indiqué que l’accord de libre-échange en discussion avec le Mercosur « peut être bon si nos lignes rouges sont tenues ». Le président de la République prononçait un discours dans le Puy-de-Dôme à Saint-Genès-Champanelle.

L’accord est en cours de négociation entre l’Union européenne d’une part et le Brésil, l’Argentine, l’Uruguay et le Paraguay d’autre part. Emmanuel Macron doit exposer ce vendredi 26 janvier 2018, à son homologue argentin Mauricio Macri, les « lignes rouges » que la France ne souhaite « pas dépasser », en particulier dans le secteur de la viande de bœuf. Il a tracé au moins deux lignes rouges : « On ne peut pas prendre des accords qui favorisent un acteur industriel ou agricole à des milliers de kilomètres qui a un autre modèle social ou un modèle environnemental qui fait le contraire de ce que nous imposons à nos propres acteurs. »

Ces annonces ont suscité la « stupeur » et la « colère », assure la Fédération nationale bovine, dans un communiqué diffusé jeudi soir. « Cette décision est aussi incompréhensible que dangereuse pour notre filière, lance Bruno Dufayet, le président de la FNB. Nous déplorons l’incohérence totale dont fait preuve le gouvernement qui déclare, dans le même temps, vouloir valoriser un modèle d’élevage français durable, herbager, vertueux, aux garanties incomparables sur le plan sanitaire et efficace dans la lutte contre le changement climatique… et importer de façon massive des viandes répondant à des standards opposés. »




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


17 juillet 2018
Européennes 2019 : Yannick Jadot nommé tête de liste d’EELV
Lire sur reporterre.net
16 juillet 2018
A Rouen, Alternatiba et Les Amis de la Terre actent leur rapprochement
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2018
L’ONU fait le lien entre le changement climatique et la sécurité internationale
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2018
Le projet autoroutier GCO de Strasbourg subit un nouvel avis défavorable
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2018
Sur la Zad, la gendarmerie réprime un rassemblement contre les crimes policiers
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2018
Plus d’un million de mètres cubes de matières et déchets radioactifs en France
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2018
L’Assemblée inscrit l’environnement à l’article 1 de la Constitution
Lire sur reporterre.net
12 juillet 2018
La campagne de Greenpeace contre les pollutions chimiques de l’industrie de l’habillement porte ses fruits
Lire sur reporterre.net
12 juillet 2018
Dans le Gard, une ferme occupée depuis 11 ans expulsable dans deux mois
Lire sur reporterre.net
12 juillet 2018
22 % des éphémères sont menacés en France
Lire sur reporterre.net
11 juillet 2018
L’association négaWatt déplore le « décalage entre un discours volontariste du gouvernement et des actes insuffisants »
Lire sur reporterre.net
11 juillet 2018
Le projet de loi Alimentation ne sera pas adopté avant la rentrée
Lire sur reporterre.net
11 juillet 2018
Le jour où le trafic aérien a battu son record : 202.000 avions en vol
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2018
L’aquaculture fournit près de la moitié du poisson consommé dans le monde
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2018
L’usine Sanofi de Lacq émet… 7.000 fois plus de polluants qu’autorisé
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Traités de libre-échange

17 juillet 2018
Les normes écrasent les agriculteurs
Enquête
16 juin 2018
Partout en France, éleveurs et filateurs font renaître la filière laine
Alternative
16 juillet 2018
Vous êtes formidables !
Édito


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Traités de libre-échange