Le Parlement européen va ratifier l’Accord de Paris sur le climat

1er octobre 2016

Lors du Conseil extraordinaire des ministres de l’Environnement, vendredi 30 septembre à Bruxelles, les 28 membres de l’Union européenne ont ratifié l’accord de Paris contre le réchauffement climatique, né de la COP 21. Le Parlement européen devrait entériner cette décision mardi 4 octobre.

Du jamais vu dans l’histoire des accords internationaux et a fortiori dans celle des négociations sur le climat : l’accord de Paris pourrait entrer en vigueur dès la fin de 2016 ou au début de 2017, soit un an seulement après son adoption à Paris en décembre 2015.

Pour entrer en vigueur, l’accord de Paris doit être ratifié par au moins 55 pays comptant pour au moins 55 % des émissions globales de gaz à effet de serre. Or, on y est presque. Au 30 septembre 2016, selon le décompte officiel de la convention des Nations unies pour le climat, 61 pays – dont les deux principaux émetteurs mondiaux, la Chine et les États-Unis – ont ratifié le texte, comptant pour très exactement 47,79 % des émissions. Avec les 4 % de l’Inde, qui doit ratifier le 2 octobre, et les 12 % de l’Union européenne qui se met en ordre de bataille pour le 4 octobre, le compte y est.

L’accord pourra-t-il de ce fait s’appliquer avant même 2020 ? En théorie, l’accord de Paris était censé prendre le relais de la deuxième période du protocole de Kyoto dont les dispositions s’achèvent en 2020. Mais la date de 2020 ne figure nulle part dans le texte final, au point que certains se prennent à rêver d’une mise en œuvre anticipée, plus cohérente avec l’urgence climatique.

Ce serait cependant aller un peu vite en besogne. « Nous avons besoin de définir les modalités d’application de l’accord et cela prend du temps », plaide un négociateur. Par exemple, l’accord de Paris pose le principe que l’ensemble des pays – y compris les pays en développement – devront rendre des comptes sur leurs actions en faveur du climat. Mais encore faut-il préciser les modalités de cet exercice de transparence : qui contrôle ? comment ? quel sera le degré d’exigence appliqué aux pays en développement ?

- Source : La Croix et France Info




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Soixante pays ont ratifié l’Accord de Paris


22 janvier 2019
La fonte des glaciers du Groenland multipliée par quatre en seulement dix ans
Lire sur reporterre.net
22 janvier 2019
Des ONG demandent la fin de l’huile de palme dans les carburants
Lire sur reporterre.net
22 janvier 2019
La pollution de l’air due aux paquebots pourrait être drastiquement réduite
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2019
CAC 40 : des bénéfices en hausse, des effectifs et des impôts en baisse
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2019
8 milliardaires français possèdent autant que les 30 % de gens les plus pauvres
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2019
La Cour suprême de l’État du Colorado met l’extractivisme avant la santé des citoyens
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2019
En Suisse, des milliers de lycéens font grève pour le climat
Lire sur reporterre.net
17 janvier 2019
Le Défenseur des droits demande la « suspension » de l’usage des lanceurs de balle de défense
Lire sur reporterre.net
17 janvier 2019
Hamster d’Alsace : consultation sur le Plan national pour sa préservation
Lire sur reporterre.net
17 janvier 2019
La caravane de l’Atomik tour en route pour un débat public alternatif sur le nucléaire
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2019
La justice annule l’autorisation de mise sur le marché du Roundup Pro 360
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2019
Le projet minier de la Montagne d’or inquiète l’ONU
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2019
Sébastien Lecornu et Emmanuelle Wargon au pilotage du grand débat national
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2019
Les gendarmes ont levé le blocage des Gilets jaunes devant une usine de Monsanto
Lire sur reporterre.net
11 janvier 2019
François de Rugy serait prêt à reculer sur la fermeture des centrales à charbon d’ici 2022
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Climat : de COP en COP

22 janvier 2019
Dans l’Hérault, des truffes ou des paysans ? Bataille pour 400 hectares de terres
Enquête
21 janvier 2019
Un projet de mine d’or menace l’eau potable en Arménie
Reportage
20 décembre 2018
Fabriquer ses cadeaux de Noël en cinq leçons
Alternative


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Climat : de COP en COP