Le gouvernement sera « ferme » sur son soutien au CETA

Durée de lecture : 2 minutes

2 octobre 2017

Le gouvernement français sera « ferme » sur son soutien au traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada (CETA), dont il assurera le « service avant-vote » pour qu’il soit ratifié par le Parlement, a dit vendredi 29 septembre le secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères Jean-Baptiste Lemoyne.

« Le gouvernement souhaite montrer qu’il est ferme, parce qu’on ne remet pas en cause la signature de la France sur ce traité », a affirmé Jean-Baptiste Lemoyne lors d’un colloque sur le CETA organisé par le Medef. Approuvé en février par le Parlement européen, ce traité est entré en application provisoire la semaine dernière, mais ne deviendra définitif qu’une fois voté par les 38 assemblées nationales et régionales d’Europe. A ce jour, seuls six pays l’ont validé (Croatie, Danemark, Espagne, Lettonie, Malte, Portugal).
Advertising
adikteev

« Maintenant il faut qu’on fasse leSAV », a déclaré le secrétaire d’Etat, ajoutant qu’« il y a le service après-vente, il y a aussi le service avant-vote ». « Il y a encore toute une bataille d’opinion, une bataille médiatique qui va se jouer parce qu’un certain nombre de personnes vont vouloir profiter » de ce débat au Parlement, a-t-il expliqué, évoquant sans la nommer l’opposition de gauche de La France insoumise et de son leader Jean-Luc Mélenchon.

« Il y a des personnes qui considèrent que le repli sur soi, cette idée folle d’un retour à l’autarcie, pourrait avoir du sens, et malheureusement ça peut rencontrer un écho », a jugé Jean-Baptiste Lemoyne. « Ça nous oblige à faire la preuve que cet accord est un bon accord », a insisté le secrétaire d’Etat, qui préfère « continuer à revendiquer la complexité du réel » que de « tomber dans les travers de raccourcis populistes, qui sont des contre-vérités ».



Lire aussi : Les 3 moyens par lesquels le Ceta va dégrader l’environnement


18 février 2020
Le gouvernement veut que la chasse commence deux mois plus tôt
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
De nombreux pesticides ont été mesurés dans l’air
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
Pour protéger le climat et la biodiversité, une autre politique forestière est nécessaire, assure un rapport
Lire sur reporterre.net
17 février 2020
Les associations écologistes dénoncent des « actions violentes » de la FNSEA
Lire sur reporterre.net
17 février 2020
Les militants de XR bloquent un dépôt logistique du secteur du BTP à Paris
Lire sur reporterre.net
17 février 2020
L’usine d’autos électriques Tesla va détruire 92 ha de forêt à Berlin
Lire sur reporterre.net
17 février 2020
La ville de Genève attaque l’Etat français qui soutient une autoroute climaticide
Lire sur reporterre.net
16 février 2020
Des écologistes opposés à l’aéroport de Chambéry aspergés de gaz lacrymogène à bout portant
Lire sur reporterre.net
14 février 2020
Critiqué, Carrefour retire ses assiettes en plastique faussement « réutilisables »
Lire sur reporterre.net
13 février 2020
Le Parlement européen valide un accord de libre-échange avec le Vietnam
Lire sur reporterre.net
12 février 2020
Le quatrième Conseil de défense écologique se contente de mesurettes
Lire sur reporterre.net
12 février 2020
Des militants de Sea Shepherd France mis en garde à vue
Lire sur reporterre.net
12 février 2020
Pesticides : des fraudes dénoncées dans un laboratoire qui évalue leur toxicité
Lire sur reporterre.net
11 février 2020
Compteurs Linky : Engie et EDF mis en demeure pour leur collecte de données
Lire sur reporterre.net
11 février 2020
Après Lubrizol, les contrôles des sites Seveso vont être renforcés
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Traités de libre-échange

18 février 2020
Colza et tournesol OGM bientôt interdits en France ?
Info
18 février 2020
Après le blocage de BlackRock : nous sommes fiers de cette jeunesse !
Tribune
8 janvier 2020
En Australie, « même des forêts tempérées partent en fumée »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Traités de libre-échange