Le gouvernement sera « ferme » sur son soutien au CETA

2 octobre 2017



Le gouvernement français sera « ferme » sur son soutien au traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada (CETA), dont il assurera le « service avant-vote » pour qu’il soit ratifié par le Parlement, a dit vendredi 29 septembre le secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères Jean-Baptiste Lemoyne.

« Le gouvernement souhaite montrer qu’il est ferme, parce qu’on ne remet pas en cause la signature de la France sur ce traité », a affirmé Jean-Baptiste Lemoyne lors d’un colloque sur le CETA organisé par le Medef. Approuvé en février par le Parlement européen, ce traité est entré en application provisoire la semaine dernière, mais ne deviendra définitif qu’une fois voté par les 38 assemblées nationales et régionales d’Europe. A ce jour, seuls six pays l’ont validé (Croatie, Danemark, Espagne, Lettonie, Malte, Portugal).
Advertising
adikteev

« Maintenant il faut qu’on fasse leSAV », a déclaré le secrétaire d’Etat, ajoutant qu’« il y a le service après-vente, il y a aussi le service avant-vote ». « Il y a encore toute une bataille d’opinion, une bataille médiatique qui va se jouer parce qu’un certain nombre de personnes vont vouloir profiter » de ce débat au Parlement, a-t-il expliqué, évoquant sans la nommer l’opposition de gauche de La France insoumise et de son leader Jean-Luc Mélenchon.

« Il y a des personnes qui considèrent que le repli sur soi, cette idée folle d’un retour à l’autarcie, pourrait avoir du sens, et malheureusement ça peut rencontrer un écho », a jugé Jean-Baptiste Lemoyne. « Ça nous oblige à faire la preuve que cet accord est un bon accord », a insisté le secrétaire d’Etat, qui préfère « continuer à revendiquer la complexité du réel » que de « tomber dans les travers de raccourcis populistes, qui sont des contre-vérités ».




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Les 3 moyens par lesquels le Ceta va dégrader l’environnement


17 octobre 2017
Des feux de forêt causent 40 morts au Portugal et en Espagne
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2017
Les Vingt-Huit s’accordent sur un objectif climatique sans ambition
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2017
M. Macron n’a pas dit un mot sur l’écologie durant son interview
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2017
Consultation publique sur l’autorisation d’abattage des bouquetins du Bargy
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2017
Paris envisage aussi la disparition des voitures à essence d’ici à 2030
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2017
VIDEO - « 5 trucs pour punir une multinationale »
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2017
L’Institut de l’abeille « en voie de disparition », alertent ses salariés
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2017
Le tribunal de Marseille interdit la chasse au lagopède alpin et au tétras lyre dans les Hautes-Alpes
Lire sur reporterre.net
12 octobre 2017
Aux États-Unis, des dizaines de milliers de chevaux sauvages pourraient être euthanasiés
Lire sur reporterre.net
12 octobre 2017
Le chat domestique, responsable de l’extinction de trente-trois espèces
Lire sur reporterre.net
12 octobre 2017
L’usage des armes à feu en nette hausse dans la police
Lire sur reporterre.net
12 octobre 2017
Greenpeace tire un feu d’artifice depuis la centrale de Cattenom
Lire sur reporterre.net
11 octobre 2017
Areva perd en justice face à un blogueur qu’elle poursuivait pour diffamation
Lire sur reporterre.net
11 octobre 2017
Les incendies en Californie continuent de s’étendre
Lire sur reporterre.net
10 octobre 2017
La sécurité de nos centrales est défaillante, selon un rapport commandé par Greenpeace
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Traités de libre-échange

17 octobre 2017
Le film qui sonne la fin du Roundup de Monsanto
À découvrir
17 octobre 2017
La pêche électrique tente de faire son retour en Europe
Info
16 octobre 2017
Le mouvement écolo ne reflète pas la diversité de la population
Enquête


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Traités de libre-échange