Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Eau, rivières, océans

Le gouvernement veut retirer l’autorisation du projet de barrage de Caussade

Le projet de barrage de Caussade, destiné à réaliser une retenue d’eau pour l’irrigation des cultures, ressemble furieusement à celui de Sivens. Cet été, la préfecture du Lot-et-Garonne avait donné son feu vert à sa construction dans le bassin Adour-Garonne. Les associations France Nature Environnement et Sepanso Aquitaine, notamment, s’y étaient fortement opposées.

« Nos associations se réjouissent de constater que le gouvernement s’est enfin saisi du dossier : les ministres de l’Écologie et l’Agriculture demandent désormais à la préfète de retirer son autorisation, manifestement illégale », ont déclaré les deux organisations dans un communiqué diffusé ce vendredi 5 octobre.

Ce projet de barrage, rappellent-elles également, « avait reçu de nombreux avis défavorables tout au long de l’instruction administrative : absence de prise en compte des 6.000 stockages existants dans le département, détérioration de la qualité des eaux, effets sur les 50 espèces menacées largement sous-estimés, absence d’adaptation des productions agricoles au réchauffement climatique, stockage d’eau surdimensionné… »

Reste à attendre que la préfète du Lot-et-Garonne retire son autorisation, conformément à la demande des ministres.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende