Le projet minier de la Montagne d’or inquiète l’ONU

Durée de lecture : 1 minute

14 janvier 2019



Dans un avis rendu public le 10 janvier, le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale, une instance des Nations unies, a exprimé son inquiétude vis-à-vis du projet minier de la Montagne d’or, en Guyane, en estimant qu’il menaçait les droits des populations autochtones.

Porté par deux multinationales, ce projet de gigantesque mine d’or soulève une grande opposition. Il vise à extraire 80 tonnes d’or en douze ans dans le nord-est de la région ultramarine française, à proximité de Saint-Laurent-du-Maroni.

Dans une lettre datée du 14 décembre et adressée à la mission française à l’ONU à Genève, le Comité fait part de sa préoccupation après avoir reçu des informations sur le « manque de consultation ainsi que l’absence de consentement préalable, libre et informé des populations indigènes de Guyane française ».

Le Comité estime notamment que ce projet violerait les droits des populations indigènes de Guyane française si elles n’étaient pas consultées. Il appelle la France à lui fournir des informations sur les mesures mises en place pour garantir ces droits. Cependant, le Comité semble méconnaître le fait qu’un débat public sur le projet de la Montagne d’or a été conduit par la Commission nationale du débat public. Comme l’expliquait Chantal Jouanno à Reporterre, le débat a « fait bouger les lignes » : « Le débat était consacré à la faisabilité du projet. Mais on a vu que le problème central était de savoir si l’on devait exploiter des mines d’or en Guyane, et comment. Cette question fondamentalement politique n’est pas réglée. »






2 mars 2021
Les émissions du CAC40 conduisent à un réchauffement climatique de 3,5 °C, selon Oxfam France
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
L’Autorité environnementale étrille des mesures de la loi Asap
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
Mouvement climat : appel à contribution pour une enquête sociologique
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
Les hommes dominent encore la recherche sur l’écologie
Lire sur reporterre.net
1er mars 2021
Manifestation devant l’Assemblée nationale pour défendre les forêts
Lire sur reporterre.net
1er mars 2021
Après le sévère jugement de la Convention, le gouvernement défend sa loi Climat
Lire sur reporterre.net
28 février 2021
Un tribunal ordonne le démontage d’éoliennes dans l’Hérault
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
Climat : les efforts des États diminueraient de seulement 0,5 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
La Convention citoyenne va juger l’action du gouvernement
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
La militante Valérie Murat condamnée à payer 125.000 euros pour avoir dénoncé la présence de pesticides dans du vin
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
Le gouvernement promeut une autoroute en Haute-Savoie malgré les protestations de la Suisse
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
En Haute-Loire, le tribunal autorise la poursuite des travaux destructeurs de la RN88
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
119 élus européens dénoncent les failles dans l’évaluation des pesticides
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
La France ne respectera pas ses objectifs climat pour 2030 selon une nouvelle étude
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
Des jeunes Québécois veulent poursuivre le gouvernement canadien pour inaction climatique
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Mines et Gaz de schiste

15 janvier 2021
Sortir de l’élevage intensif pour échapper aux pandémies
Tribune
2 mars 2021
Audrey Pulvar, il est temps d’être vraiment écologiste
Édito
1er mars 2021
Macron et le climat : 3,3 sur 10, selon la Convention citoyenne
Info


Dans les mêmes dossiers       Mines et Gaz de schiste