Je fais un don
OBJECTIF : 55 000 €
29571 €   COLLECTÉS
54 %

Les comptes 2016 de Reporterre

19 mai 2017



Comme chaque année, Reporterre publie ses comptes. Ils montrent une expansion de l’activité, et une forte progression des dons des lectrices et lecteurs. Grâce à vous, Reporterre est en bonne santé et indépendant !

Comme chaque année, Reporterre publie les comptes de La Pile (L’association pour la Presse indépendante, libre écologique), qui édite le quotidien de l’écologie. C’est une transparence indispensable, et que nous vous devons d’autant plus que, sans actionnaire, sans ressource publicitaire, et proposant ses articles en accès libre, Reporterre dépend pour l’essentiel de ses lecteurs.

En 2016, nous avons continué à accroître notre indépendance, ou plutôt, à dépendre de plus en plus de vous, qui donnez au quotidien de l’écologie, parce que vous savez qu’il est indispensable qu’existe dans ce pays une presse libérée des milliardaires et des entreprises, et qu’il est vital que l’information sur l’écologie soit répandue alors qu’elle est marginalisée par les médias dominants. Les dons représentent maintenant 68 % de nos ressources ! Et nous continuons cette progression en 2017, avec votre aide, car nous allons bientôt lancer notre campagne annuelle.

Les comptes présentés sont arrêtés au 31 décembre 2016. Ils comportent pour l’année 309 380 € de produits d’exploitation et 340 856 € de charges d’exploitation. Le résultat net pour l’année 2016 de La Pile s’élève à 28 673 € de déficit, couverts par une forte trésorerie.

COMPTE DE RESULTAT 2016

  • Remarques sur les produits :

. Reporterre a accrû son indépendance : pour un budget total qui évolue de 40 % par rapport à 2015, la part des dons dans les recettes représente 68 % en 2016, alors qu’elle était de 48 % en 2015.

En 2016, les dons ont augmenté de 44 %. Le moyen de paiement privilégié est devenu la plate-forme J’aime l’Info, qui permet la défiscalisation des dons.

. Les autres principales ressources sont les subventions d’exploitation - il s’agit de subventions de fondations et d’aide à l’emploi (CUI-CAE) - pour 22 % des ressources totales, les prestations de service - il s’agit surtout de conférences de Hervé Kempf - pour 8 %, et de ventes des livres de la collection Seuil/Reporterre, pour 2 %.

  • Remarques sur les charges :

. Salaires et traitements : ils ont fortement augmenté en 2016, par l’effet de notre expansion pour vous informer toujours mieux : plusieurs embauches ou augmentation des temps de travail ont été réalisées, pour atteindre un effectif de sept Equivalents temps plein. Les dépenses de salaires représentent 70 % des dépenses de Reporterre.

. Services extérieurs – quelques augmentations de charges avec le paiement d’un bureau supplémentaire, davantage de frais de marketing, de frais de commission sur dons (Prestation J’aime l’info, développement informatique pour la refonte de la page dons, conseil pour la campagne de dons et présence sur des stands Reporterre). Les honoraires généraux représentent les frais d’avocat et les conseils juridiques. Les frais liés à l’activité administrative et comptable ont augmenté pour suivre au mieux notre activité.



BILAN 2016

  • remarques sur l’actif :

. Pas d’immobilisation à part le site internet.
. Le stock d’actif de 1 598 € est constitué des livres de la collection Seuil/Reporterre.
. Le solde de trésorerie au 31 décembre 2016 est égal à 131 674 €.

  • remarques sur le passif :

. Le report à nouveau s’élève à 109 984 €, desquels sont déduits les 28 673 € de déficit (résultat de l’exercice).







Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Les comptes 2015 de Reporterre

Dessin : © Red !/Reporterre

15 décembre 2017
VIDEO -Les écologistes soutiennent Reporterre
Tribune
13 décembre 2017
Vos dons écrivent l’histoire de Reporterre. La voici racontée en BD
Edito
14 décembre 2017
Les zadistes sont tournés vers l’avenir
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre