Les crèmes solaires nuisent aux écosystèmes marins, dénonce l’ONG Green Cross

Durée de lecture : 2 minutes

17 juillet 2017



Nicolas Imbert, directeur exécutif de Green Cross France, a dénoncé dimanche 16 juillet sur franceinfo l’utilisation des crèmes solaires chaque été qui met en péril les écosystèmes marins. Dans le monde, chaque année, « 25.000 tonnes [de crèmes solaires] sont déversées dans l’océan », a-t-il indiqué. Or « ces produits sont dangereux car ils vont empoisonner les micro-algues en moins de 48 heures ».

« Il y a des études scientifiques qui montrent qu’il y a une toxicité d’un certain nombre de composés dans ces crèmes solaires, mais la recherche ne va pas assez vite, a regretté Nicolas Imbert. Il convient d’appliquer le principe de précaution, dans la mesure où on ne connaîtra réellement les effets néfastes que dans 10 ou 15 ans. Nous, nous travaillons directement avec une inventeur qui étudie une formule de crème à base de micro-algues et de résidus de poissons et qui protégera bien les coraux, mais il est temps que les grands groupes innovent. Souvenez-vous, l’usage des micro-billes qui était dans toutes les crèmes et les cosmétiques. Il y a quelques années, c’était totalement banal. Mais on a découvert que ces micro-billes allaient directement dans l’estomac des poissons et oiseaux marins et les mêmes leaders des industries cosmétiques nous disait il y a quelques années que c’était n’importe quoi de critiquer les micro-billes. Finalement, ils ont fini par annoncer qu’ils arrêtaient l’usage de ces micro-billes dans leur formule de cosmétique. »

Nicolas Imbert a défendu la mise en place d’une législation en Europe, estimant que « l’enjeu sur les crèmes solaires est exactement le même que sur les perturbateurs endocriniens et pour les mêmes raisons ».





Lire aussi : Comment bronzer écolo - avec ou sans crème solaire


31 juillet 2020
L214 et la Ligue des droits de l’Homme attaquent la cellule Déméter en justice
Lire sur reporterre.net
31 juillet 2020
Le préfet de Seine-Maritime autorise l’abattage de 1.430 renards
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
De plus en plus de cours d’eau s’assèchent en France
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Triste record en 2019 : le plus grand nombre de défenseurs de la terre assassinés en une seule année
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Pesticides : les habitants de Tautavel privés d’eau potable
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
« Autoroute ferroviaire », « train des primeurs » : Jean Castex esquisse un plan de relance du fret
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Trois milliards d’animaux touchés par les feux de forêt en Australie
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
En 46 ans, la population de poissons migrateurs a baissé de 76 %
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Aux Etats-Unis, de grands groupes pétroliers financent la police
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Le Premier ministre Jean Castex dénonce l’ « écologie punitive voire sectaire » et prône la croissance verte
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Convention citoyenne pour le climat : le gouvernement commence à prendre des mesures, mais au rabais
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
À la Réunion, une opposition toujours vive contre la « nouvelle route du littoral »
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Bérangère Abba, Joël Giraud : l’engagement écolo à géométrie variable des nouveaux secrétaires d’État
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Le bruit sismique d’origine humaine a diminué de 50 % pendant le confinement
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Une Australienne lance un procès à propos des pertes financières dues au changement climatique
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Eau, mers et océans

1er août 2020
EN BÉDÉ - L’avion, un secteur qui doit (beaucoup) décroître
Info
31 juillet 2020
Un été pour explorer
La vie de Reporterre
1er août 2020
Agenda : les rendez-vous festifs, écolos et militants de l’été
Info


Dans les mêmes dossiers       Eau, mers et océans