Les crèmes solaires nuisent aux écosystèmes marins, dénonce l’ONG Green Cross

Durée de lecture : 2 minutes

17 juillet 2017

Nicolas Imbert, directeur exécutif de Green Cross France, a dénoncé dimanche 16 juillet sur franceinfo l’utilisation des crèmes solaires chaque été qui met en péril les écosystèmes marins. Dans le monde, chaque année, « 25.000 tonnes [de crèmes solaires] sont déversées dans l’océan », a-t-il indiqué. Or « ces produits sont dangereux car ils vont empoisonner les micro-algues en moins de 48 heures ».

« Il y a des études scientifiques qui montrent qu’il y a une toxicité d’un certain nombre de composés dans ces crèmes solaires, mais la recherche ne va pas assez vite, a regretté Nicolas Imbert. Il convient d’appliquer le principe de précaution, dans la mesure où on ne connaîtra réellement les effets néfastes que dans 10 ou 15 ans. Nous, nous travaillons directement avec une inventeur qui étudie une formule de crème à base de micro-algues et de résidus de poissons et qui protégera bien les coraux, mais il est temps que les grands groupes innovent. Souvenez-vous, l’usage des micro-billes qui était dans toutes les crèmes et les cosmétiques. Il y a quelques années, c’était totalement banal. Mais on a découvert que ces micro-billes allaient directement dans l’estomac des poissons et oiseaux marins et les mêmes leaders des industries cosmétiques nous disait il y a quelques années que c’était n’importe quoi de critiquer les micro-billes. Finalement, ils ont fini par annoncer qu’ils arrêtaient l’usage de ces micro-billes dans leur formule de cosmétique. »

Nicolas Imbert a défendu la mise en place d’une législation en Europe, estimant que « l’enjeu sur les crèmes solaires est exactement le même que sur les perturbateurs endocriniens et pour les mêmes raisons ».



Lire aussi : Comment bronzer écolo - avec ou sans crème solaire


16 janvier 2020
Européens, Étasuniens et Chinois prévoient de moins prendre l’avion en 2020
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
Les militants de Greenpeace qui s’étaient introduits dans la centrale de Cattenom condamnés à des amendes
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
2019, deuxième année la plus chaude de l’histoire
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
Huit décrocheurs de portraits condamnés en appel
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
85 % des endives sont des OGM, dénonce la Confédération paysanne
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
De la pluie attendue dans des régions australiennes touchées par les feux
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
Open de tennis d’Australie : une joueuse abandonne à cause de la qualité de l’air
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
L’ONU veut protéger au moins 30 % de la planète d’ici 2030
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2020
Extinction Rebellion, une « idéologie extrémiste » selon la police antiterroriste britannique
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2020
Au Canada, une Nation première s’oppose à la construction du gazoduc Coastal GasLink
Lire sur reporterre.net
11 janvier 2020
Le gouvernement prolonge un permis de recherche d’hydrocarbures en France
Lire sur reporterre.net
10 janvier 2020
Le photojournaliste Jean Segura relâché sans charges après une journée de garde à vue
Lire sur reporterre.net
10 janvier 2020
Foot : à chaque arrêt, le gardien australien Mathew Ryan fera un don pour la lutte contre les incendies
Lire sur reporterre.net
10 janvier 2020
Contre l’inaction climatique, des marches réunissent des milliers de personnes dans neuf villes
Lire sur reporterre.net
8 janvier 2020
Un milliard d’animaux morts, 2.000 maisons détruites
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Eau, mers et océans

16 janvier 2020
Les pompiers, des héros fatigués par un État néolibéral
Entretien
18 décembre 2019
PODCAST - Migrations et climat : sortir du scénario catastrophe
Hors les murs
17 janvier 2020
Déterminé, le mouvement social cherche à tenir dans la durée
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Eau, mers et océans