Les tribunaux d’arbitrage « déroulent le tapis rouge aux multinationales », selon un rapport

Durée de lecture : 2 minutes

15 juillet 2019



Alors que les députés français doivent se prononcer le 17 juillet sur la ratification sur l’accord de libre-échange avec le Canada (CETA), les Amis de la Terre ont publié, ce lundi 15 juillet, un rapport sur les conséquences du système controversé des tribunaux d’arbitrage, instauré par ce type d’accords. Ce « système de règlement des différents investisseurs États (ISDS pour son sigle anglais) crée un système de justice parallèle qui déroule le tapis rouge aux multinationales, et leur permet de poursuivre les États lorsqu’elles se sentent menacées par des mesures d’intérêt public », a dénoncé l’ONG dans un communiqué.

Le rapport, intitulé « Tribunaux VIP : 10 histoires de détournement de la justice par les riches et les multinationales » rassemble 10 affaires récentes, provenant du monde entier.

Les principales conclusions du rapport sont les suivantes :

  • Dans plusieurs affaires, il s’agit de demandes d’indemnisation pour des bénéfices futurs hypothétiques. Dans le cas du projet minier Rosia Montana en Roumanie, l’entreprise a réclamé huit fois le montant effectivement investi.
  • Dans 70 % des affaires pour lesquelles des informations sont disponibles, les investisseurs ont poursuivi les gouvernements pour un total de 623 milliards de dollars.
  • La somme totale connue que les États ont été condamnés à payer ou ont accepté de payer suite à des décisions arbitrales s’élève à 88 milliards de dollars.
  • Dans plusieurs cas, des investisseurs ont contesté les décisions de tribunaux nationaux qui confirmaient des lois sociales et environnementales.

« Ces tribunaux VIP dissuadent les gouvernements de modifier leurs politiques, afin de satisfaire les investisseurs, et aux dépens de la protection de l’environnement, de la justice sociale et des droits humains, a déclaré Nicolas Roux, porte-parole des Amis de la Terre sur le libre-échange. Au lieu de protéger les privilèges des multinationales, il est temps que le gouvernement et les parlementaires donnent la priorité à l’intérêt général, en commençant par refuser de ratifier le CETA ».

Avec les autres organisations membres du collectif national Stop CETA, les Amis de la Terre organisent mardi 16 juillet à 17 h une mobilisation devant l’Assemblée nationale.

- Source : Les Amis de la Terre.





Lire aussi : Ceta, Mercosur : les accords de libre-échange donnent le pouvoir aux multinationales


8 juillet 2020
Manifestation : Ensemble pour le climat et contre les violences policières
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Le mois dernier fut le « 2e mois de juin le plus chaud pour l’Europe »
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Contre l’avis de la mairie de Paris, le gouvernement valide le réaménagement polémique de la gare du Nord
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Aux Etats-Unis, la critique de la pollution par le plastique est qualifiée de « terrorisante »
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Des collectifs demandent un moratoire sur les projets de centres commerciaux et logistiques
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Pollution de l’air : l’État risque une lourde amende pour inaction
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Mercosur : « Stoppées net » selon M. Macron, les négociations sont finalisées, annonce l’Union européenne
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le reporter Stéphane Trouille est condamné à huit mois ferme en appel
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La justice relaxe un militant anti-pub
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La Commission européenne demande à la France de mettre fin à la chasse illégale
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Trop des substances préoccupantes dans les crèmes solaires pour enfants
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le Conseil d’Etat valide l’urbanisation du Triangle de Gonesse
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
L’exploitation des forêts s’accroît de manière abrupte en Europe
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’Autorité de régulation censure une pub pour un vélo qui critique les pollutions de l’automobile
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’avenir des trains de nuit attendra la fin de l’été
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Traités de libre-échange

7 juillet 2020
Barbara Pompili, la caution écolo de Macron, ne fera pas de vague
Info
9 mai 2020
Appel des soignants : la plus grande menace sur notre santé est le réchauffement climatique
Tribune
8 juillet 2020
À Marseille, les cinq chantiers écolos qui attendent Michèle Rubirola
Info


Dans les mêmes dossiers       Traités de libre-échange