Radio Bambou : La Bièvre, ou l’histoire de la renaissance d’une rivière

14 juillet 2018 / Mathilde Bouquerel (Reporterre)

« Radio Bambou » est le magazine radio de Reporterre, pour expliquer l’écologie aux enfants entre 8 et 12 ans. Cette quinzaine, Bambou et les enfants de l’école des Blondeaux, dans le Val-de-Marne, sont allés visiter la Bièvre, une rivière qui a été nettoyée et rouverte.

Salut les humains. Je m’appelle Bambou. Je suis un panda roux, je vis au Jardin des Plantes. Il n’est pas mal, mon enclos, mais moi, je suis très curieux. Alors dès que mes gardiens ont le dos tourné, je vais me balader. Je rencontre plein de gens et leur pose des questions sur ce qui me passionne : l’écologie. J’enregistre avec un micro que j’ai… emprunté à un humain et je l’envoie à Reporterre et à Fréquence Paris plurielle. Vous êtes prêts ? On y va.


La deuxième vie d’une rivière

C’est l’histoire d’une rivière au sud de Paris. Elle s’appelle la Bièvre. Au début, les humains l’utilisaient pour s’y baigner ou laver leurs vêtements. Et puis, les années ont passé et au XIXe siècle, ils se sont mis à construire des usines, par exemple pour blanchir le linge ou tanner (préparer) le cuir, et ils ont vidé leurs eaux sales dans celles de la Bièvre. Bien sûr, ça ne lui a pas fait du bien, et elle est devenue très polluée. Finalement, les humains ont dû la recouvrir de béton et l’enterrer. Jusqu’au jour où un groupe d’habitants de la région a demandé aux autorités de la nettoyer et de la rouvrir. Le but, c’était d’avoir à nouveau ce joli cours d’eau près de chez eux, mais aussi de faire revenir les plantes, insectes, oiseaux qui y vivaient autrefois. Et vous savez quoi ? Ça a marché ! Il y a deux ans, une partie de la Bièvre a été rouverte. Avec les enfants de l’école des Blondeaux de L’Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne), on a demandé à Jean-Pierre Bultieau, l’ingénieur qui s’est occupé des travaux, de nous faire visiter tout ça. Alors, écoutez bien le reportage réalisé par Djaissen, Ella, Gabriel, Jade, Maïmouna, Maïwen, Manon, Marianne et Solveig.




Nous, on se retrouve dans quinze jours, et d’ici là, on peut aussi être en contact sur Facebook.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Source : Mathilde Bouquerel pour Reporterre

Photo : © Mathilde Bouquerel/Reporterre
. chapô : la rivière La Bièvre, à L’Haÿ-les-Roses.

En partenariat avec Fréquence Paris Plurielle

DOSSIER    Eau, mers et océans Radio Bambou

18 septembre 2018
Un lanceur d’alerte révèle un grave danger d’explosion d’un site industriel en Alsace
Enquête
18 septembre 2018
Pistes politiques pour une rentrée de résistance
Chronique
19 septembre 2018
L’exploitation de la forêt est entrée dans la démesure
À découvrir


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Eau, mers et océans Radio Bambou





Du même auteur       Mathilde Bouquerel (Reporterre)