Risque de marée noire suite au naufrage du Grande America

Durée de lecture : 1 minute

14 mars 2019

Suite au naufrage du cargo Grande America mardi 12 mars, la préfecture maritime a annoncé mercredi 13 mars au soir qu’une nappe d’hydrocarbure de dix kilomètres avait été détectée à environ 200 km des côtes, entre la Charente-Maritime et la Gironde. Cette pollution fait craindre une marée noire sur les côtes françaises, bien moindre cependant que celles provoquées par les naufrages de l’Erika ou du Prestige. Les nappes d’hydrocarbures pourraient « toucher le littoral français vers dimanche soir ou lundi », a estimé François de Rugy, le ministre de la Transition écologique.

Le navire spécialisé dans la lutte antipollution, le BSAD Argonaute, est attendu sur le site du naufrage ce jeudi 14 mars. La faible puissance des courants marins dans la zone pourrait faciliter les opérations de récupération.

Le cargo Grande America a sombré mardi 12 mars à 330 km de La Rochelle, après un incendie qui s’est déclaré sur le bateau dimanche dernier pour une raison encore inconnue. Sur les 365 conteneurs du bateau, au moins 45 transportaient des matières toxiques : 100 tonnes d’acide chlorhydrique et 70 tonnes d’acide sulfurique qui devraient se dissoudre dans l’eau.

Le préfet a une nouvelle fois mis en demeure l’armateur, Grimaldi Group, de « mettre fin au danger pour la navigation et l’environnement marin représenté par les conteneurs et autres éléments à la dérive » et de « traiter les éventuelles pollutions maritimes ». L’association Robin des Bois entend également porter plainte pour pollution et abandon de déchets auprès du tribunal de grande instance de Brest.

- Source : Europe 1.




8 avril 2020
Restriction des épandages agricoles : le Conseil d’État saisi
Lire sur reporterre.net
7 avril 2020
En Australie, la Grande Barrière vient de vivre son pire épisode de blanchissement de coraux
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Face à la chute des cours du pétrole, l’État prêt à soutenir le parapétrolier Vallourec
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Le mois de mars 2020 figure parmi les plus chauds jamais enregistrés
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Amazon mis en demeure par l’Inspection du travail
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Plan de relance : 250 organisations dénoncent le lobbying de l’aviation
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Un incendie près de Tchernobyl provoque une forte hausse de la radioactivité
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
L’enquête publique sur un grand projet autoroutier maintenue malgré le confinement
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Les semences et plants potagers de nouveau autorisés à la vente
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Pour les peuples autochtones, le coronavirus « représente une réelle menace d’extermination »
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Dividendes : de grandes entreprises, dont Total, continuent à verser des dividendes massifs
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
Un cinquième indigène amazonien Guajajara assassiné au Brésil en quatre mois
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
Du sang de ver marin pourrait soigner des malades du Covid-19
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
La COP26 sur le climat reportée à cause de l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
Un salarié d’Amazon en réanimation
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Eau, mers et océans

8 avril 2020
Après la crise, les salariés devront reprendre le pouvoir aux actionnaires
Tribune
7 avril 2020
La recherche « au service de l’économie » : les scientifiques se rebiffent
Info
7 avril 2020
Crise sanitaire : les propositions se multiplient pour penser un après plus écologique
Alternatives


Dans les mêmes dossiers       Eau, mers et océans