Un demi-milliard de personnes pourraient basculer dans la pauvreté à cause de la crise sanitaire

Durée de lecture : 2 minutes

9 avril 2020



Si aucune mesure n’est prise, les conséquences économiques de la crise du coronavirus pourraient faire basculer un demi-milliard de personnes supplémentaires dans la pauvreté, alerte ce jeudi 9 avril l’association Oxfam.

Dans un nouveau rapport intitulé Le prix de la dignité, Oxfam présente des analyses récentes indiquant qu’entre 6 et 8 % de la population mondiale pourrait basculer dans la pauvreté, ce alors que les gouvernements mettent à l’arrêt des économies entières afin de maîtriser la propagation du virus. Cela pourrait constituer à l’échelle mondiale un recul de dix ans dans la lutte contre la pauvreté, et un recul de 30 ans dans certaines régions comme en Afrique sub-saharienne, au Moyen-Orient ou en Afrique du Nord, alerte l’ONG, qui poursuit : « Plus de la moitié de la population mondiale pourrait désormais vivre sous le seuil de pauvreté à la suite de la pandémie. »

« Les travailleurs et travailleuses les plus pauvres dans les pays riches et pauvres seront les premiers atteints économiquement car ils sont moins susceptibles d’occuper un emploi formel, de bénéficier de protection sociale, de percevoir une indemnité chômage ou maladie ou d’avoir la possibilité de télétravailler. Et les femmes, en première ligne de la mobilisation face au virus, sont susceptibles d’être les plus durement touchées financièrement », indique encore Oxfam dans son communiqué.

L’ONG propose donc un « plan de sauvetage pour tou.te.s », avec notamment distribution de subventions en espèces aux plus pauvres, annulation de la dette des pays en développement, taxation des bénéfices extraordinaires et des plus grandes fortunes, etc.

Ce plan est destiné à interpeller les décideurs, alors que la semaine prochaine se tiendront plusieurs réunions : celle des ministres des Finances du G20 le 15 avril, et plusieurs discussions entre la Banque mondiale et le Fonds monétaire international du 17 au le 19 avril.





Lire aussi : Changement climatique : les pays riches perdent des sous, les pauvres perdent la vie


19 janvier 2021
Les syndicats d’EDF en grève contre le projet Hercule
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
Gonzalo Cardona, protecteur de la conure à joues d’or, assassiné en Colombie
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
L’industrie du gaz et du pétrole a émis 70 millions de tonnes de méthane en 2020
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
La baisse des émissions de CO2 due aux autos électriques annulée par la prolifération des SUV
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
Des ONG lancent un appel à M. Macron : « Stoppez le gaz de couche en Lorraine »
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2021
Le gouvernement renonce à remonter les déchets toxiques enfouis à Stocamine
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2021
Des actions de L214 pour faire le lien entre élevage intensif et Covid
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2021
Black Rock, premier fonds financier mondial, investit massivement dans le charbon
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le décret sur l’indécence énergétique ne concerne que 2 % des passoires thermiques
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le ministre de l’Agriculture veut banaliser les nouveaux OGM
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Aux États-Unis, les Afro-Américains et les Latinos sont les premières victimes du Covid-19
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2021
Le 16 janvier, pour nos libertés, manifestons contre le projet de loi de sécurité globale
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
« Beauvau de la sécurité » : le ministre de l’Intérieur s’engage sur des peines minimales en cas d’agression de policier
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’incendie d’une antenne près de Limoges revendiqué par un collectif anti 5G
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
En Haute-Marne, le projet de laverie nucléaire toujours à l’arrêt
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Covid-19

30 décembre 2020
L’extraordinaire vie en mer au secours de jeunes « âmes errantes »
Alternatives
19 janvier 2021
En Inde, des centaines de milliers de paysans révoltés cernent New Delhi
Reportages
19 janvier 2021
Lettre du bocage : « Nous ne supportons pas d’être gouvernés par la peur »
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Covid-19