Un rapport scientifique confirme les risques de l’exploitation du gaz de schiste pour l’environnement et la santé

Durée de lecture : 2 minutes

16 mars 2018

La « fracturation », technique utilisée pour l’extraction de gaz et de pétrole « non conventionnels » en injectant des fluides chargés de produits chimiques dans les couches rocheuses profondes, empoisonne l’air, contamine l’eau et met en danger la santé des habitants des États-Unis. C’est la conclusion d’une étude qu’ont publié mi-mars les Concerned Health Professionals de New York, et Physicians for Social Responsibility, un groupe de médecins lauréats du prix Nobel de la paix. Leur travail s’appuie sur des enquêtes, des évaluations gouvernementales et plus de 1.200 articles de recherche évalués par des pairs.

« La fracturation est la pire chose que j’ai jamais vue, affirme le Dr Sandra Steingraber, une biologiste qui a travaillé sur les liens entre cancer du sein et incinérateurs toxiques et l’une des huit coauteurs du rapport. Nous nous en doutions depuis longtemps, mais l’industrie roule plus vite que la recherche scientifique. »

Le rapport « Dangers de la fracturation » met également en lumière les risques d’un groupe souvent négligé dans le débat sur la fracturation hydraulique : les travailleurs. Selon la Chambre de commerce des États-Unis, le fracking a créé 1,7 million d’emplois mais l’industrie a potentiellement exposé les travailleurs sur le terrain à des conditions extrêmement dangereuses. « Ce sont des emplois meurtriers, affirme le Dr Sandra Steingraber. Nous avons effectivement détecté du benzène dans l’urine des travailleurs à des niveaux connus pour augmenter les risques de leucémie. »

Pour protéger politiquement leurs investissements, de nombreuses entreprises ont pris des mesures extrêmes. Ainsi, le mois dernier, le Wyoming est devenu le troisième État, après l’Iowa et l’Ohio, à présenter un projet de loi criminalisant les protestations comme celles menées à Standing Rock. « C’est une guerre, explique Tina Smusz, médecin à la retraite en médecine d’urgence et en soins palliatifs et membre de Physicians for Social Responsibility en Virginie. Et dans cette guerre, l’une de nos armes la plus précieuse est la science. »




16 janvier 2020
Européens, Étasuniens et Chinois prévoient de moins prendre l’avion en 2020
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
Les militants de Greenpeace qui s’étaient introduits dans la centrale de Cattenom condamnés à des amendes
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
2019, deuxième année la plus chaude de l’histoire
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
Huit décrocheurs de portraits condamnés en appel
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
85 % des endives sont des OGM, dénonce la Confédération paysanne
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
De la pluie attendue dans des régions australiennes touchées par les feux
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
Open de tennis d’Australie : une joueuse abandonne à cause de la qualité de l’air
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
L’ONU veut protéger au moins 30 % de la planète d’ici 2030
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2020
Extinction Rebellion, une « idéologie extrémiste » selon la police antiterroriste britannique
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2020
Au Canada, une Nation première s’oppose à la construction du gazoduc Coastal GasLink
Lire sur reporterre.net
11 janvier 2020
Le gouvernement prolonge un permis de recherche d’hydrocarbures en France
Lire sur reporterre.net
10 janvier 2020
Le photojournaliste Jean Segura relâché sans charges après une journée de garde à vue
Lire sur reporterre.net
10 janvier 2020
Foot : à chaque arrêt, le gardien australien Mathew Ryan fera un don pour la lutte contre les incendies
Lire sur reporterre.net
10 janvier 2020
Contre l’inaction climatique, des marches réunissent des milliers de personnes dans neuf villes
Lire sur reporterre.net
8 janvier 2020
Un milliard d’animaux morts, 2.000 maisons détruites
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Mines et Gaz de schiste

16 janvier 2020
Australie : les savoir-faire aborigènes, une solution contre les mégafeux
Entretien
8 janvier 2020
Femmes de chambre en grève à l’hôtel Ibis : « La sous-traitance, c’est la maltraitance »
Reportage
8 janvier 2020
En Australie, « même des forêts tempérées partent en fumée »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Mines et Gaz de schiste