Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Grands Projets inutiles

Une manifestation contre le projet Tropicalia de serre tropicale géante

-  Rang-du-Fliers (Pas-de-Calais), reportage

Près de deux cents personnes se sont rassemblées le dimanche 20 décembre à Rang-du-Fliers pour protester contre Tropicalia, le projet de construction de la serre tropicale qui se veut « la plus grande du monde ». Les travaux devraient en démarrer en 2021. C’est à l’appel du collectif Non à Tropicalia, réunissant trente-huit associations et sept partis politiques, que cette mobilisation était organisée.

Jean Michel Jedraszak, porte-parole du collectif, fustigea ce projet, à ses yeux, délirant : « Il est aussi stupide et incohérent de construire une serre tropicale géante dans le nord de la France que de faire des pistes de ski dans le désert du golfe persique ! »

Administrateur de la Confédération paysanne des Hauts-de-France, Jean Luc Bardel a observé le caractère démocratique de la manifestation : « Les associations et les partis politiques disposaient du même temps de parole et c’est une bonne chose ! ». Il a expliqué les raisons de la présence de la Confédération paysanne à Rang-du-Fliers : « Ce qui nous inquiète avec ce projet, c’est l’artificialisation de terres agricoles. Les paysans d’aujourd’hui comme ceux de demain veulent nourrir les populations en produisant localement une alimentation saine. La souveraineté alimentaire est plus que jamais d’actualité. Ici, ce sont encore seize hectares qui vont disparaître à cause d’un projet totalement inutile ! »

Au sujet du financement du projet, Martine Minne, Présidente d’Attac Flandre, a observé : « On peut lire dans le rapport du commissaire-enquêteur de janvier 2019 que le coût global du projet est de 54 millions d’euros. Il concerne la serre proprement dite. Mais il faut ajouter 19 millions nécessaires aux aménagements extérieurs. Au total, nous obtenons 73 millions d’euros : beaucoup d’argent, beaucoup trop d’argent pour détruire l’écosystème local ! »

Karima Delli : « Nous ne voulons pas du pire sous serre, nous voulons le meilleur au grand air ! »

Flottaient dans le ciel bleu de Rang-du-Fliers de nombreux drapeaux dont ceux de La France insoumise, du Nouveau parti anticapitaliste, de Générations mais aussi d’Europe écologie les verts. Karima Delli, député européenne du parti écologiste, a pris la parole : « On nous propose un safari sous cloche et le spectacle d’un bonheur standardisé. Nous ne voulons pas du pire sous serre, nous voulons le meilleur au grand air ! ».

Les associations ont annoncé une prochaine manifestation, d’envergure nationale cette fois, sur les mêmes lieux, le samedi 31 janvier.

  • Source : Didier Harpagès pour Reporterre
  • Photos : © Didier Harpagès/Reporterre

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende