50 millions de personnes menacées par la faim en Afrique de l’Ouest

Durée de lecture : 2 minutes

21 avril 2020



D’après la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), à cause du Covid-19, le nombre de personnes en crise alimentaire et nutritionnelle en Afrique de l’Ouest pourrait passer de 17 à 50 millions entre juin et août 2020.

Oxfam, dans un communiqué, détaille :

Malgré les efforts des États, les populations sont aujourd’hui confrontées à des difficultés d’accès aux marchés alimentaires, à un début de hausse des prix et à une baisse de la disponibilité de certaines denrées de base, conséquences des mesures restrictives mises en place (confinement ou couvre-feu), de la fermeture des frontières et de l’insécurité dans certaines zones.

« En quelques jours, le litre d’huile pour la cuisine a presque doublé »

Au Burkina Faso, Amadou Hamadoun Dicko, président de l’Association pour la promotion de l’élevage au Sahel et en savane (APESS) a décrit une situation tendue à Oxfam : « En quelques jours le sac de 100 kg de mil est passé de 16.000 à 19.000 CFA et le litre d’huile pour la cuisine a presque doublé. De même, pour les éleveurs, le prix du sac de tourteau de coton pour nourrir les animaux a augmenté ».

Alors que débute également la saison agricole, les producteurs et les agriculteurs rencontrent déjà des difficultés pour accéder aux semences et aux engrais de qualité, a précisé l’ONG : « L’agriculture contribue à 30,5 % de l’économie de l’Afrique de l’Ouest qui est la plus grande source de revenus et de moyens d’existence pour 70 à 80 % de la population, principalement pour les femmes ».

Face aux risques de crise alimentaire, huit organisations — dont Oxfam, Action contre la faim, Care — en ont appelé à la solidarité régionale et internationale, et ont demandé aux décideurs politiques d’agir pour :

  • contrôler les prix, assurer l’approvisionnement des marchés en denrées alimentaires issues des exploitations familiales et les transports de marchandises ;
  • mettre en place des filets sociaux, pour venir en aide aux plus vulnérables.
  • Source : communiqué d’Oxfam.
  • Photo : agriculture au Tchad, via Wikipedia.





1er octobre 2020
Le gouvernement a présenté son « budget vert » — enfin, verdi
Lire sur reporterre.net
1er octobre 2020
Une video de L214 dénonce les élevages de lapins
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
En Île-de-France, des taxis volants pour les JO de 2024
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
Après la Convention pour le climat, l’« Assemblée citoyenne pour l’agriculture » décevra-t-elle ?
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
En Ardèche, le projet de méga-église suspendu le temps d’une étude environnementale
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
Plus de cent chefs d’États attendus à l’ONU pour parler de biodiversité
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
En Allemagne, la question des déchets radioactifs refait surface
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Cirques et élevages : « fin progressive » de l’utilisation des animaux sauvages
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Intervention policière contre le camp climat parisien
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Mobilisation ce mardi contre « la frénésie anti-squat »
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
Budget 2021 : la transition écologique attendra
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
En Allemagne, 3.000 activistes ont bloqué plusieurs mines et centrales à gaz et à charbon
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
Six nouveaux sénateurs écolos au Sénat
Lire sur reporterre.net
26 septembre 2020
Des activistes du climat occupent une rue de Paris
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Le conseil départemental de Haute-Marne vote une motion contre le projet de laverie nucléaire à Joinville
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Covid-19

1er octobre 2020
M. Bezos, à quoi ça sert d’être chaque jour plus riche ?
Tribune
23 septembre 2020
La réforme de la recherche « ne nous incite pas à prendre soin du monde dans lequel on vit »
Entretien
30 septembre 2020
En Angleterre, des cabanes perchées contre une voie ferrée
Info


Dans les mêmes dossiers       Covid-19