Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Nucléaire

55 % des réacteurs nucléaires français sont défectueux, selon un expert de Greenpeace

« Je n’ai jamais vu de problèmes aussi graves à une échelle nationale », alerte le Britannique John Large. Cet expert des questions de sécurité nucléaire s’est penché sur les cuves des réacteurs et générateurs de vapeur des centrales françaises pour le compte de l’ONG Greenpeace. Le résultat n’est « pas seulement inquiétant, mais franchement préoccupant ». Son rapport, rendu public jeudi 29 septembre, indique qu’une bonne moitié (55 %) des réacteurs nucléaires français comporte des pièces défectueuses.

D’après un document rendu public par l’ASN le 23 septembre dernier, les centrales tricolores comptaient 87 pièces irrégulières. Mais le rapport Large en a déniché au moins 107. Commandées par Areva et fondues par l’entreprise Creusot Forge ces dernières décennies, elles présentent une « anomalie de la teneur en carbone ». En cas de choc thermique (c’est-à-dire à l’envoi d’eau glacée pour refroidir l’emballement d’un réacteur, action déployée en cas de surchauffe), leur trop-plein de carbone rend l’acier cassant, donc vulnérable à la fissuration, voire à la déchirure. Pour John Large, « ce sont autant de Fukushima possibles ».

-  Source : L’Obs

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende