Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Grands Projets inutiles

A Dijon, les terres agricoles du quartier des Lentillères sont sauvées

C’est une grande victoire après dix ans d’une longue bataille. A Dijon, le quartier libre des Lentillères, promis à l’urbanisation, sera finalement sauvé. Ses dix hectares de terre agricole ne seront pas bétonnés. Mardi 26 novembre, le maire PS François Rebsamen de Dijon a déclaré abandonner le projet immobilier qui allait détruire les dernières terres maraîchères de la ville.

Il propose de développer plutôt un système de jardin partagé. Son adjointe Nathalie Koenders a également suggéré que le collège voisin puisse s’approvisionner en produits et légumes locaux en provenance du site des Lentillères.

Depuis plusieurs années, une centaine de personnes habitent et cultivent les lieux, de manière autogérée. Ils étaient d’ailleurs mobilisés ce mardi 26 novembre pour défendre leur occupation toujours sous le coup d’une expulsion. Plus de 250 personnes ont défilé dans les rues de façon carnavalesque.

Ces habitants restent menacés. François Rebsamen a réaffirmé son opposition à « l’occupation illégale de terres ». Il souhaite régulariser le site et instaurer un dispositif proche de celui qui a été mis en place lors de l’évacuation de la Zone à défendre de Notre-Dame-des-Landes.

Au 1er janvier 2020, un registre d’inscription va être mis en place. Pour celles et ceux qui refuseront de s’y plier, François Rebsamen précise qu’il demandera l’expulsion par les forces de l’ordre.

De leur côté, les opposants dits « illégaux » rappellent dans un communiqué de presse qu’ils n’ont jamais attendu que l’écologie devienne un enjeu électoral pour réinventer leur rapport à la terre et au territoire : « Depuis 10 ans, nous construisons concrètement dans ce quartier libre et autogéré l’autonomie alimentaire dont se flattent les élus ». Une nouvelle phase de la lutte débute. « La victoire ne fait que commencer ! », disent-ils.

  • Source : Reporterre

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende