Reporterre
a besoin de vous
0 €
COLLECTÉS
100 000 €
OBJECTIF
15
JOURS
61 %

A Paris, des « uritrottoirs » pour transformer le pipi en engrais

2 janvier 2017



L’urine ne se perd plus et peut devenir un fertilisant... même en ville ! Depuis ce lundi 2 janvier au matin, des « uritrottoirs » sont en effet disposés gare de Lyon à Paris. Ces urinoirs, à mi-chemin entre une pissotière de rue et une jardinière, sont équipées de paille ou de sciure de bois, et permettent de transformer les épanchements des messieurs pris par des envies pressantes en engrais.

Comment ? La botte de paille contenue dans ces vespasiennes sèches est imprégnée par l’urine et elle finit par noircir et devenir du fumier qui, après un passage dans une station de compostage, se transformera en compost. En attendant cette mutation, le carbone présent dans la paille, mêlé à l’azote de l’urine, capte les mauvaises odeurs. Et le système renfermé dans une boite métallique est surmonté de plantes odorantes.

« Nous nous sommes inspirés du système de toilettes sèches que nous avons mis au point pour les festivals », indiquent Laurent Lebot et Victor Massip, les associés de l’agence Faltazi à l’origine de ce projet. L’urinoir sec champêtre se présentait sous la forme d’un entonnoir. Les designers de l’agence nantaise ont donc imaginé la version citadine de leur urinoir « écologique et économique. Le gros avantage de notre système est qu’il n’est pas raccordé aux égouts. On peut soit pomper l’urine dans des camions dédiés, soit remplacer la paille. En revanche, il faut que les systèmes soient installés à proximité d’une station de compostage. Si l’on doit faire des dizaines de kilomètres pour composter les déchets, la dimension écologique est largement diminuée », souligne Laurent Lebot. « Une fois composté, les résidus pourront être utilisés comme engrais pour l’horticulture », décrit son associé.

- Source : Le Figaro




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Avec les toilettes sèches, la pollution devient ressource


23 juin 2017
Nicolas Hulot s’engage sur la fiscalité diesel et l’exploration pétrolière
Lire sur reporterre.net
23 juin 2017
1.000 vaches : le rapporteur public soutient l’exploitant
Lire sur reporterre.net
23 juin 2017
Le Koweït dans une chaleur suffocante de 54°C
Lire sur reporterre.net
22 juin 2017
Au Canada, la mort de trois baleines noires dans le Saint-Laurent inquiète les scientifiques
Lire sur reporterre.net
22 juin 2017
Le gouvernement sommé de revoir ses plans sur la pollution de l’air
Lire sur reporterre.net
22 juin 2017
La Norvège ouvre les eaux arctiques à l’exploration pétrolière
Lire sur reporterre.net
21 juin 2017
« Evénement significatif de sûreté » pour huit centrales nucléaires
Lire sur reporterre.net
21 juin 2017
Le gouvernement prend du retard sur sa « feuille de route » climatique
Lire sur reporterre.net
20 juin 2017
Une éolienne tue de 0,3 à 18 oiseaux par an, d’après la LPO
Lire sur reporterre.net
20 juin 2017
À Chypre, un massacre « industriel » des oiseaux migrateurs
Lire sur reporterre.net
19 juin 2017
62 morts dans de terribles incendies de forêts au Portugal
Lire sur reporterre.net
19 juin 2017
Des entrepreneurs vendéens prennent pétition contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes
Lire sur reporterre.net
19 juin 2017
Hachette condamne les pratiques anti-environnement d’un grand papetier
Lire sur reporterre.net
16 juin 2017
Le bisphénol A reconnu « substance extrêmement préoccupante » par l’UE
Lire sur reporterre.net
16 juin 2017
Pour le Conseil d’État, pies, fouines, belettes, étourneaux et corneilles ne sont pas des « nuisibles »
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Quotidien
23 juin 2017
A l’examen du brevet des collèges, une propagande subtilement nucléariste
Tribune
6 juin 2017
La France doit confirmer son rôle de pionnière en agriculture biologique
Tribune
22 juin 2017
Le transport aérien est un ennemi subventionné du climat
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Quotidien