A Paris, des « uritrottoirs » pour transformer le pipi en engrais

2 janvier 2017



L’urine ne se perd plus et peut devenir un fertilisant... même en ville ! Depuis ce lundi 2 janvier au matin, des « uritrottoirs » sont en effet disposés gare de Lyon à Paris. Ces urinoirs, à mi-chemin entre une pissotière de rue et une jardinière, sont équipées de paille ou de sciure de bois, et permettent de transformer les épanchements des messieurs pris par des envies pressantes en engrais.

Comment ? La botte de paille contenue dans ces vespasiennes sèches est imprégnée par l’urine et elle finit par noircir et devenir du fumier qui, après un passage dans une station de compostage, se transformera en compost. En attendant cette mutation, le carbone présent dans la paille, mêlé à l’azote de l’urine, capte les mauvaises odeurs. Et le système renfermé dans une boite métallique est surmonté de plantes odorantes.

« Nous nous sommes inspirés du système de toilettes sèches que nous avons mis au point pour les festivals », indiquent Laurent Lebot et Victor Massip, les associés de l’agence Faltazi à l’origine de ce projet. L’urinoir sec champêtre se présentait sous la forme d’un entonnoir. Les designers de l’agence nantaise ont donc imaginé la version citadine de leur urinoir « écologique et économique. Le gros avantage de notre système est qu’il n’est pas raccordé aux égouts. On peut soit pomper l’urine dans des camions dédiés, soit remplacer la paille. En revanche, il faut que les systèmes soient installés à proximité d’une station de compostage. Si l’on doit faire des dizaines de kilomètres pour composter les déchets, la dimension écologique est largement diminuée », souligne Laurent Lebot. « Une fois composté, les résidus pourront être utilisés comme engrais pour l’horticulture », décrit son associé.

- Source : Le Figaro




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Avec les toilettes sèches, la pollution devient ressource


19 janvier 2017
Nouveau record de chaleur sur Terre en 2016, pour la troisième année d’affilée
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2017
Un arrêté pesticides allégé soumis à la consultation du public
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2017
La fonte des glaces en Antarctique menace une station scientifique
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2017
Antonio Tajani, nouveau président du Parlement européen, a couvert le Dieselgate
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2017
La moitié des pesticides commercialisés ne sont pas conformes
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2017
Aux Etats-Unis, dans le Wyoming, un projet de loi pourrait interdire les énergies renouvelables
Lire sur reporterre.net
17 janvier 2017
Les soupçons du « dieselgate » s’abattent sur Citroën
Lire sur reporterre.net
17 janvier 2017
8 milliardaires détiennent autant que la moitié la plus pauvre de l’humanité
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2017
Un baleinier japonais surpris en flagrant délit dans un sanctuaire antarctique
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2017
La Chine va investir 361 milliards de dollars dans les énergies renouvelables
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2017
Aux Etats-Unis, Fiat Chrysler accusé d’avoir truqué ses moteurs diesel
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2017
Nouveau fauchage de colza OGM muté en Côte d’Or
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2017
EDF autorisé à reporter l’arrêt pour contrôles d’un réacteur
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2017
Sécurité électrique : Ségolène Royal réunit une cellule de crise avant la vague de froid
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2017
Des juges vont enquêter chez Renault
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Quotidien
18 janvier 2017
Dans les Hautes-Alpes, le chantier de la ligne à très haute tension saccage l’environnement
Reportage
19 janvier 2017
Les expropriations des habitants de la Zad de Notre-Dame-des-Landes ne sont plus valables
Info
18 janvier 2017
Nucléaire : à 19 h, on les allume !
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Quotidien