À Port-la-Nouvelle, les travaux du port géant se poursuivent malgré l’opposition

Durée de lecture : 2 minutes

17 septembre 2020



Le projet de port pour porte-conteneurs géants se poursuit à Port-la-Nouvelle (Aude), malgré les contestations des opposants, qui ont une nouvelle fois interpellé la région Occitanie par une lettre ouverte, envoyée samedi 12 septembre.

Les travaux, démarrés au début de l’année, se poursuivent à bon train avec déjà une partie de la digue qui émerge au large et s’étend sur la plage. Le quai prévu pour accueillir les futures éoliennes flottantes est aussi en cours de terrassement. Le tout au grand désespoir du collectif Balance ton port, qui dénonce un projet démesuré et faussement créateur d’emplois.

Ce projet prévoit la construction de trois kilomètres de digues s’avançant dans la mer, afin de former un bassin capable d’accueillir des bateaux jusqu’à 225 mètres de long. 10 millions de mètres cubes de sables marins vont être dragués, un kilomètre de plage sauvage risque de disparaître sous les futurs quais.

Le tout permettrait d’accroître la capacité du port, notamment pour y faire circuler plus de pétrole, de blé, et d’engrais minéraux (ammonitrate). Cela permettrait également d’accueillir une zone d’assemblage d’éoliennes flottantes.

« Pour rendre le projet opérationnel, la région veut faire financer la suite des travaux par une nouvelle structure juridique dans laquelle, elle ne détiendrait qu’une minorité, le reste étant dévolu à des privés », dénoncent les opposants, qui poursuivent : « Nous sommes profondément indignés par la légèreté avec laquelle l’argent public a été engagé : déjà 30 M de surcoûts, sans compter l’engagement de la région à couvrir le risque de déficit du futur exploitant. »

  • Source : Balance ton port
  • Photo : Manifestation du collectif Balance ton port devant la mairie de Port-la-Nouvelle en janvier 2020. © Marie Astier/Reporterre




Lire aussi : Plages bétonnées, terres bouleversées : à Port-la-Nouvelle, le projet de port géant suscite l’indignation


20 octobre 2020
Agriculture, urbanisation : le déclin de la biodiversité se poursuit en Europe
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2020
Ardèche : la préfète limite l’affluence dans les marchés, mais pas dans les grandes surfaces
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2020
L’Anses va expertiser les masques à la zéolithe d’argent et de cuivre
Lire sur reporterre.net
19 octobre 2020
A Montpellier, une Maison des résistances contre un projet routier
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2020
"Nous refusons le couvre-feu", écrivent des « cerveaux non disponibles »
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2020
Les professionnels de plus en plus exposés aux rayons ionisants en France
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2020
Les sans-papiers en marche vers l’Élysée
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2020
Les gendarmes ont expulsé la Zad du Village du Peuple, près de Saint-Nazaire
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2020
Première action du collectif La Ronce contre les lobbies du sucre
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2020
L’expansion du commerce en ligne pourrait détruire plus d’un million d’emplois aux États-Unis
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2020
Le gouvernement interrogé à l’Assemblée nationale sur les masques toxiques
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2020
Total : des salariés ont bloqué la raffinerie de Grandpuits
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2020
La Zad de Roybon expulsée par les forces de l’ordre
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2020
Les catastrophes naturelles ont doublé en 20 ans sous l’effet du réchauffement climatique
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2020
Les députés examinent un budget 2021 « décevant d’un point de vue écologique »
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Grands Projets inutiles

5 octobre 2020
La plus grande action jamais menée en France contre le trafic aérien
Reportage
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage
17 octobre 2020
On traite les pauvres comme on traite la nature : mal
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Grands Projets inutiles