Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Libertés

Affaire Laronze : la justice demande un acte d’investigation complémentaire

C’est une « toute petite victoire », commente prudemment Me Chauviré, l’avocat de la famille de Jérôme Laronze. Mercredi 1er juin, la cour d’appel de Dijon (Côte-d’Or) n’a pas rejeté toutes les investigations complémentaires que les parties civiles demandaient. L’une d’entre elles a été acceptée.

Le juge d’instruction de Chalon-sur-Saône, chargé de l’enquête, va donc devoir se pencher à nouveau sur la plainte d’altération de scène de crime. La famille et son avocat relèvent en effet que quatre douilles ont opportunément disparu. Alors qu’elles auraient pu permettre de savoir où se trouvait le gendarme quand il a tiré. « La cour considère qu’en l’état actuel, toute la lumière n’est pas faite sur ce sujet. Cela témoigne que le travail de dépouillement du dossier que l’on a fait a du sens et permet que le sujet de l’altération de la scène de crime ne soit pas clos », constate Me Chauviré.

En revanche, la demande d’expertise balistique et la demande concernant l’omission de porter secours (la victime a été laissée 25 minutes sans secours après les tirs) ont été rejetées.

Jérôme Laronze, paysan de 37 ans, a été tué il y a cinq ans par un gendarme dans un chemin de la commune de Sailly (Saône-et-Loire). Ses proches mènent depuis un long combat judiciaire pour obtenir justice. Mais, comme l’a déjà détaillé Reporterre, ils estiment que l’enquête patine.

Ils craignent également que l’instruction se termine par un non-lieu, ce qui signifie qu’il n’y aurait pas de procès. La famille aurait alors le sentiment de ne pas avoir obtenu justice. « Notre crainte était que l’instruction soit clôturée dès ce mois de juin, si la cour d’appel rejetait nos demandes. Là, cela nous redonne un peu de temps, laisse la porte entrouverte », espère l’avocat.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende