Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Nucléaire

Areva : 450 millions d’euros pour enterrer le désastre du réacteur nucléaire EPR en Finlande

Le groupe nucléaire français Areva va verser 450 millions d’euros à l’électricien finlandais TVO pour régler leur litige concernant le chantier du réacteur EPR en Finlande, qui a accumulé dix ans de retard et faisait l’objet d’une procédure d’arbitrage, indiquait Novethic mercredi 14 mars.

Initialement prévue pour 2009, la construction de ce réacteur de troisième génération par le groupe français et son partenaire allemand Siemens à Olkiluoto (sud-ouest de la Finlande), est désormais programmée pour mai 2019, alors que le chantier avait débuté en 2005.

Areva et son client TVO s’imputent mutuellement ces importants retards et surcoûts, et avaient porté leur différend devant un tribunal d’arbitrage de la Chambre de commerce internationale (ICC) à Londres. Le groupe français réclamait 3,4 milliards d’euros de dédommagements, et TVO 2,6 milliards.

Selon les termes de l’accord trouvé entre les deux parties, annoncé dimanche 11 mars dans deux communiqués distincts, c’est au final Areva qui va verser 450 millions d’euros « en compensation de sa responsabilité dans les retards subis par TVO dans la réalisation du projet ». Ce montant « équivaut à un retard de trois ans, alors que le chantier a dix ans de retard », a tenu à souligner à l’AFP une source proche du dossier.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende