Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Nature

Au Brésil, la déforestation a augmenté de 30 % en pleine pandémie

La crise sanitaire du Covid-19 et les mesures prises par les autorités au Brésil profitent, indirectement, aux bûcherons illégaux qui continuent à défricher l’Amazonie. Au mois de mars 2020, la déforestation a augmenté de près de 30 % dans la partie brésilienne de la grande forêt tropicale par rapport au même mois de l’année 2019. Selon le système d’alerte satellitaire de l’Institut national de recherche spatiale du Brésil (INPE), 326 km2 de forêt tropicale auraient été rasés durant la période : l’équivalent de trois fois la superficie de la ville de Paris.

Cette explosion de la déforestation est d’autant plus paradoxale qu’elle survient en saisons des pluies, une période où d’ordinaire les déboisements sont ralentis. Depuis le début de l’épidémie, la police environnementale a diminué le nombre de ses patrouilles. Les autorités affirment que c’est pour protéger les agents de terrain et limiter la contamination des populations indigènes mais des ONG dénoncent un double discours. En réalité, le gouvernement de Jair Bolsonaro profiterait de la crise pour augmenter l’exploitation de la forêt tropicale.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende