BD - Dites-le, mais pas avec n’importe quelle fleur

Durée de lecture : 1 minute

9 mars 2017 / Camille Besse et Éric La Blanche (Causette)



Sous son apparence fragile et légère, la fleur cache une industrie polluante et peu regardante des conditions de travail. Que faire ? Dédaigner les fleuristes ? Plutôt les choisir avec soin.

Ah ! Les fleurs. Mais comment dire notre amour, lors de la Saint-Valentin et de la Fête des mères, avec des fleurs qui ne soient pas d’affreux poisons aux bilans écolo et social catastrophiques ? On vous l’explique dans ce troisième volet du partenariat entre Reporterre et






Lire aussi : Si belle ! Mais la fleur est une industrie polluante

Une BD que vous pouvez retrouver sur papier dans le tout nouveau numéro de Causette.

THEMATIQUE    Agriculture Quotidien
29 mai 2020
(Ré)apprendre la bicyclette : après le Covid-19, le boom des vélo-écoles
Alternatives
4 juillet 2020
En Russie, des feux géants ravagent de nouveau la région arctique
Info
3 juillet 2020
Face à l’opposition, EDF déplace son projet de déchets nucléaires de Belleville-sur-Loire à La Hague
Info


Sur les mêmes thèmes       Agriculture Quotidien





Du même auteur       Camille Besse et Éric La Blanche (Causette)