Bonne nouvelle : l’UFC montre qu’il est possible de réduire la pollution des eaux

Durée de lecture : 2 minutes

28 mars 2019

L’eau du robinet continue d’être contaminée pour plus de deux millions de consommateurs, principalement par les nitrates et les pesticides, et ce, malgré une politique de dépollution coûteuse : les traitements des pollutions agricoles occasionnent un surcoût estimé entre 750 millions et 1,3 milliard d’euros par an. Partant de ce constat, l’UFC - Que Choisir a mené une enquête pendant six mois sur les captages prioritaires, autrement dit des lieux de prélèvement d’eau ciblés par des mesures de protection renforcées car particulièrement menacés par les pollutions. En France, 1.000 captages sur les quelque 35.000 existants sont classés prioritaires ; l’association de consommateurs en a examiné 102, répartis sur tout le territoire métropolitain.

Ses conclusions sont encourageantes. « Dans deux captages sur trois,
on constate une baisse des nitrates,
a détaillé Olivier Andrault, chargé de mission à l’UFC, lors d’un point presse jeudi 28 mars. Côté pesticides, les niveaux de pollution dans les eaux brutes ont baissé de 70 % en moyenne. » Ces bons résultats s’expliquent notamment par une implication des communes desservies par l’eau captée dans la protection du captage, la mise en place de mesures obligatoires et d’objectifs ambitieux de réduction de l’utilisation des produits phytos, et un accompagnement et suivi régulier des agriculteurs vers un changement de pratiques agricoles.

« Notre étude montre qu’il est possible de protéger la ressource en eau, s’est réjouit Alain Bazot, président de l’UFC. Il faut donc étendre ces mesures qui marchent à l’ensemble des captages d’eau potable de notre pays. » L’association de consommateurs demande notamment le pilotage des captages par les collectivités locales desservies, le développement de l’agriculture bio près des lieux de prélèvement, et l’application du principe pollueur-payeur, car « il n’est pas normal que ce soient les consommateurs qui payent pour la pollution des eaux par l’agriculture intensive », a estimé M. Bazot.

« Notre étude est un premier pas, il faudrait que les pouvoirs publics mènent eux-mêmes un état des lieux exhaustif sur tout le territoire, ce qui n’a pour le moment jamais été fait », a précisé le président. L’UFC - Que Choisir entend porter ces demandes lors des Assises de l’eau, dont la seconde phase se déroule ce printemps.

  • Source : Reporterre.
  • Photos :
    . chapô : © Lorène Lavocat/Reporterre.
    . graphiques : UFC Que Choisir.



29 janvier 2020
Les clients des taxis et VTC veulent des « courses zéro émission »
Lire sur reporterre.net
29 janvier 2020
La neutralité carbone de l’Europe menacée par ses importations d’électricité
Lire sur reporterre.net
29 janvier 2020
Total assigné en justice pour manquement à son devoir de vigilance climatique
Lire sur reporterre.net
29 janvier 2020
Victoire juridique historique des Samis en Suède
Lire sur reporterre.net
28 janvier 2020
Un plan pour « sauver l’océan » en dix ans
Lire sur reporterre.net
28 janvier 2020
Le ministre de l’Agriculture annonce la fin du broyage des poussins et de la castration des porcelets
Lire sur reporterre.net
28 janvier 2020
5G : L’Anses alerte sur le manque de données pour évaluer les effets sanitaires des ondes
Lire sur reporterre.net
27 janvier 2020
Un rapport fustige la stratégie du maintien de l’ordre lors du un an des Gilets jaunes
Lire sur reporterre.net
27 janvier 2020
Plus de 300 employés d’Amazon critiquent publiquement le bilan environnemental de leur entreprise
Lire sur reporterre.net
27 janvier 2020
Le gouvernement abandonne la grenade Gli F4 au profit d’une autre grenade elle aussi dangereuse
Lire sur reporterre.net
23 janvier 2020
Le gendarme du nucléaire réclame plus de « rigueur industrielle » aux acteurs de la filière
Lire sur reporterre.net
23 janvier 2020
Des parlementaires, des écologistes et des syndicalistes réagissent à la menace d’une privatisation de l’ONF
Lire sur reporterre.net
23 janvier 2020
Tempête Gloria : les Pyrénées-Orientales et l’Aude en vigilance rouge inondations
Lire sur reporterre.net
22 janvier 2020
Un Code de la liberté de la presse pour la police
Lire sur reporterre.net
22 janvier 2020
EDF a proposé une liste de 14 réacteurs nucléaires à démanteler avant 2035
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Eau, mers et océans

28 janvier 2020
À Polytechnique, la greffe avec Total ne prend pas
Enquête
29 janvier 2020
Dauphins : l’hécatombe reprend sur la côte atlantique
Reportage
28 janvier 2020
En Islande, chronique d’un village bouleversé par une éruption volcanique
À découvrir


Dans les mêmes dossiers       Eau, mers et océans