Bonne nouvelle : l’UFC montre qu’il est possible de réduire la pollution des eaux

Durée de lecture : 2 minutes

28 mars 2019



L’eau du robinet continue d’être contaminée pour plus de deux millions de consommateurs, principalement par les nitrates et les pesticides, et ce, malgré une politique de dépollution coûteuse : les traitements des pollutions agricoles occasionnent un surcoût estimé entre 750 millions et 1,3 milliard d’euros par an. Partant de ce constat, l’UFC - Que Choisir a mené une enquête pendant six mois sur les captages prioritaires, autrement dit des lieux de prélèvement d’eau ciblés par des mesures de protection renforcées car particulièrement menacés par les pollutions. En France, 1.000 captages sur les quelque 35.000 existants sont classés prioritaires ; l’association de consommateurs en a examiné 102, répartis sur tout le territoire métropolitain.

Ses conclusions sont encourageantes. « Dans deux captages sur trois,
on constate une baisse des nitrates,
a détaillé Olivier Andrault, chargé de mission à l’UFC, lors d’un point presse jeudi 28 mars. Côté pesticides, les niveaux de pollution dans les eaux brutes ont baissé de 70 % en moyenne. » Ces bons résultats s’expliquent notamment par une implication des communes desservies par l’eau captée dans la protection du captage, la mise en place de mesures obligatoires et d’objectifs ambitieux de réduction de l’utilisation des produits phytos, et un accompagnement et suivi régulier des agriculteurs vers un changement de pratiques agricoles.

« Notre étude montre qu’il est possible de protéger la ressource en eau, s’est réjouit Alain Bazot, président de l’UFC. Il faut donc étendre ces mesures qui marchent à l’ensemble des captages d’eau potable de notre pays. » L’association de consommateurs demande notamment le pilotage des captages par les collectivités locales desservies, le développement de l’agriculture bio près des lieux de prélèvement, et l’application du principe pollueur-payeur, car « il n’est pas normal que ce soient les consommateurs qui payent pour la pollution des eaux par l’agriculture intensive », a estimé M. Bazot.

« Notre étude est un premier pas, il faudrait que les pouvoirs publics mènent eux-mêmes un état des lieux exhaustif sur tout le territoire, ce qui n’a pour le moment jamais été fait », a précisé le président. L’UFC - Que Choisir entend porter ces demandes lors des Assises de l’eau, dont la seconde phase se déroule ce printemps.

  • Source : Reporterre.
  • Photos :
    . chapô : © Lorène Lavocat/Reporterre.
    . graphiques : UFC Que Choisir.





31 juillet 2020
L214 et la Ligue des droits de l’Homme attaquent la cellule Déméter en justice
Lire sur reporterre.net
31 juillet 2020
Le préfet de Seine-Maritime autorise l’abattage de 1.430 renards
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
De plus en plus de cours d’eau s’assèchent en France
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Triste record en 2019 : le plus grand nombre de défenseurs de la terre assassinés en une seule année
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Pesticides : les habitants de Tautavel privés d’eau potable
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
« Autoroute ferroviaire », « train des primeurs » : Jean Castex esquisse un plan de relance du fret
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Trois milliards d’animaux touchés par les feux de forêt en Australie
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
En 46 ans, la population de poissons migrateurs a baissé de 76 %
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Aux Etats-Unis, de grands groupes pétroliers financent la police
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Le Premier ministre Jean Castex dénonce l’ « écologie punitive voire sectaire » et prône la croissance verte
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Convention citoyenne pour le climat : le gouvernement commence à prendre des mesures, mais au rabais
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
À la Réunion, une opposition toujours vive contre la « nouvelle route du littoral »
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Bérangère Abba, Joël Giraud : l’engagement écolo à géométrie variable des nouveaux secrétaires d’État
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Le bruit sismique d’origine humaine a diminué de 50 % pendant le confinement
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Une Australienne lance un procès à propos des pertes financières dues au changement climatique
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Eau, mers et océans

31 juillet 2020
Malgré ses annonces, l’État pourrait laisser Amazon construire des entrepôts à gogo
Info
31 juillet 2020
Bâtiments qui se fissurent, routes qui ondulent... L’Arctique russe face à la fonte du pergélisol
Reportage
1er août 2020
Agenda : les rendez-vous festifs, écolos et militants de l’été
Info


Dans les mêmes dossiers       Eau, mers et océans