Bruno Barillot, qui avait lutté contre les essais nucléaires, est décédé

29 mars 2017



Bruno Barrillot, chercheur et ardent opposant aux essais nucléaires, est décédé samedi 25 mars à l’hôpital du Taaone, à Papeete, en Polynésie française, des suites d’une longue maladie. Il aurait eu 77 ans le 9 avril prochain.

Bruno Barrillot, originaire de Lyon, était un prêtre catholique. Dans les années 60 et jusque dans les années 90, la France procède à 210 essais nucléaires. Alors en fonction au sein du clergé, Bruno Barrillot interpelle l’église à ce sujet mais il n’est pas entendu. Ses convictions ne sont alors plus en adéquation avec son sacerdoce, il décide de démissionner et de débuter des recherches sur les essais nucléaires français.

Après plusieurs années au sein d’organisations anti-nucléaires, il arrive en Polynésie dans les années 90 en tant que journaliste à Libération.

Bruno Barrillot intègre le mouvement des jeunes indépendantistes et mène en parallèle des recherches à Mangareva. Il écrira plusieurs livres sur les essais nucléaires avant d’être à l’origine de l’association Moruroa e Tatou.

Spécialiste des armements et notamment des armes nucléaires, Bruno Barrillot a été le co-fondateur, en 1984, du Centre de Documentation et de Recherche sur la Paix et les Conflits, devenu depuis l’Observatoire des armements.

En 2001, c’est avec Roland Oldham et John Doom qu’il fonde l’association des anciens travailleurs et des victimes de Moruroa et Fangataufa, Morurora e tatau

De 2009 à 2013, sous les gouvernement Tong Sang et Temaru, Bruno Barrillot est délégué polynésien pour le suivi des conséquences des essais nucléaires en Polynésie française. La Délégation polynésienne pour le suivi des conséquences des essais nucléaires (DSCEN) avait été créée en décembre 2007.

Bruno Barrillot est licencié de ce poste au retour de Gaston Flosse au pouvoir en 2013. En août 2016, le gouvernement Fritch le remet dans ces fonctions.

Bruno Barrillot laisse derrière lui un fils adoptif d’origine Béninoise qu’il avait pris sous son aile à l’âge de 20 ans.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


31 juillet 2017
Le développement des énergies renouvelables implique toujours plus d’activité minière, souligne la Banque mondiale
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2017
Le tribunal administratif de Toulouse suspend le projet de centre commercial Val Tolosa
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2017
Le gouvernement réduit les aides à l’agriculture bio
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2017
Le 2 août, l’humanité aura utilisé les ressources produites en un an par la planète, selon Global footprint network
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2017
La pollution atmosphérique aggrave l’acné chez l’adulte, selon une étude
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2017
Une pétition est lancée contre le projet de méga-mine d’or en Guyane
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2017
La centrale nucléaire de Fessenheim totalement à l’arrêt
Lire sur reporterre.net
22 juillet 2017
L’humanité a produit 9 milliards de tonnes de plastiques non biodégradables
Lire sur reporterre.net
21 juillet 2017
L’Exposition universelle devrait détruire des terres agricoles à Saclay
Lire sur reporterre.net
21 juillet 2017
Quarante loups pourront être abattus pour la période 2017-2018
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2017
Forêt de Bialowieza : la Commission européenne engage un bras de fer avec la Pologne
Lire sur reporterre.net
18 juillet 2017
La demande d’autorisation de création de Cigéo repoussée à 2019
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2017
Coup d’arrêt au projet de centre commercial Val Tolosa à Toulouse
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2017
Les crèmes solaires nuisent aux écosystèmes marins, dénonce l’ONG Green Cross
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2017
On ne les aime pas, mais les mouches sont d’excellentes pollinisatrices
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Armée

1er août 2017
Sous le soleil, ailleurs...
La vie de Reporterre
25 juillet 2017
Les radios pirates sont de retour... avec les luttes
Alternative
28 juillet 2017
VIDÉO - Ils vivent dans une « tiny house »... et ils sont heureux
Alternative


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Armée