Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Traités de libre-échange

CETA : les associations dénoncent un « coup de force »

Alors que l’UE et le Canada ont annoncé une application provisoire du CETA - traité de libre échange entre l’Union européenne et le Canada - à partir du 21 septembre, trois ONG dénoncent « un passage en force inacceptable ».

Foodwatch, le Fondation pour la Nature et l’Homme et l’institut Veblen regrettent une précipitation « incompréhensible et dangereuse » et « exigent la suspension de cette décision », écrivent-elles dans leur communiqué du mercredi 12 juillet 2017.

« L’annonce de cette application provisoire dès le 21 septembre confirme en outre qu’aucune modification de l’accord ne pourra être demandée par la France, suite aux conclusions de la commission d’évaluation d’Emmanuel Macron, quels que soient les risques répertoriés. Elle rend dès lors le travail de cette Commission inutile », écrivent-elles encore.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende