Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Traités de libre-échange

Le Ceta s’appliquera « provisoirement » au 21 septembre

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, se sont mis d’accord en marge du G20 samedi 8 juillet : le Ceta — l’accord de libre-échange entre le Canada et l’Union européenne — sera appliqué « provisoirement » à partir du 21 septembre 2017.

Ainsi, les dispositions relevant des compétences de l’UE (plus de 90 % du texte) entreront en vigueur à cette date. Le reste devra attendra la ratification par les parlements des pays de l’UE, ainsi que par les parlements des provinces canadiennes. En tout, 38 assemblées doivent encore l’approuver.

Parmi les points qui resteront en suspens, celui de la mise en place de tribunaux spécifiques, auprès desquels les multinationales pourront se pourvoir contre les États ayant des politiques publiques qu’elles considèrent contraires à leurs intérêts.

L’accord, un épais document de 1.600 pages négocié pendant sept ans, doit selon Bruxelles supprimer plus de 99 % des droits de douane avec Ottawa, et faire progresser de 25 % le commerce de l’Union avec le Canada, son 12e partenaire commercial.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende