Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Climat

Crise de l’eau : la Drôme n’utilisera plus de canons à neige

Canon à neige, illustration.

« La neige artificielle, c’est terminé ! » Lundi 27 juin, la présidente de la Drôme, Marie-Pierre Mouton a pris la décision de ne plus investir dans la neige de culture. Bien qu’elles conservent leurs enneigeurs déjà en place, les sept stations de ski que compte ce département devront apprendre à s’adapter aux aléas du changement climatique et à la rareté des épisodes neigeux. « On sait qu’il y aura moins de neige à l’avenir, a expliqué l’élue au micro de France Bleu. Il faut faire avec notre temps et la ressource en eau est un bien précieux. »

Cette orientation détonne de bout en bout avec les agissements de la station de La Clusaz, en Haute-Savoie. Les 25 et 26 juin, un demi-millier de militants s’était mobilisé contre l’accaparement de l’eau au profit de la neige artificielle, à l’appel des Soulèvements de la Terre et d’Extinction Rebellion Annecy. Un dispositif policier d’ampleur les avait empêché d’approcher les immenses retenues d’eau, prévues à cet effet.

« On peut trouver des activités annexes pour faire venir des gens en montagne »

Prenant le contre-pied de cette station, la Drôme envisage son avenir à long terme. Une enveloppe de quinze millions d’euros va être débloquée, dans les quatre années à venir, afin d’accompagner les stations dans leur transition. Première solution envisagée ? Reboiser les domaines : « La forêt coupe le vent. Quand la neige tombe, cela évite qu’elle soit soufflée et avec l’ombrage des arbres, on peut gagner plusieurs semaines de conservation de la neige », a détaillé Cédric Fermond, directeur des stations.

Troisième destination touristique de la Drôme, les stations de ski et leurs 200 000 entrées annuelles constituent 10 millions d’euros de retombées économiques. Un défi financier que la présidente Les Républicains relève avec confiance : « On peut trouver des activités annexes pour continuer à faire venir des gens en montagne, que ce soit en hiver ou en été. »

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende