Décathlon abandonne son projet commercial à Saint-Jean-de-Braye

Durée de lecture : 1 minute

27 février 2018

Olivier Valentin, chef de projet, l’a officialisé dans le journal La République du Centre samedi 24 février. Le projet de village Décathlon à Saint-Jean-de-Braye est abandonné.

M. Valentin a précisé les raisons de l’abandon : « Une partie du site ayant les caractéristiques d’une zone humide, nous devions retravailler cet aspect du dossier, compte tenu de la loi sur l’eau. Les exigences étant de plus en plus draconiennes, on s’est retrouvé à devoir ’compenser’ ces quatre hectares de zone humide [9 ha d’après le collectif SPLF45, ndlr], dans un périmètre assez proche… Ça complexifie le dossier. C’est quelque chose qu’on n’a jamais fait ailleurs. Et ça rajoute des délais… On a donc préféré jeter l’éponge, dans la mesure où on n’avait aucune garantie de faisabilité. »

Pour David Thiberge, maire de Saint-Jean-de-Braye (favorable au Décathlon), « le terrain reste classé en zone à urbaniser à destination économique. Il n’y a aucun projet à ce stade, mais sa vocation sera économique, industrielle ou artisanale. Ce ne sera pas du commerce. Probablement pas des logements non plus ».

Pour le collectif d’opposants au projet SPLF45, « la zone ayant été classée urbanisable pour les besoins spécifiques de ce grand projet Décathlon qui a échoué, il est évident qu’elle ne doit pas rester une « zone à bétonner » (ZAB) et qu’elle doit retrouver sa vocation d’espace naturel et agricole ».

- Source  : La République du Centre.



Lire aussi : Près d’Orléans, les opposants au béton remportent la victoire sur Decathlon


30 mars 2020
Le délai de mise en service de l’EPR de Flamanville repoussé à 2024
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Michel Tibon-Cornillot, penseur du « déferlement des techniques », est mort du Covid-19
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Au Portugal, les immigrés régularisés le temps de la crise sanitaire
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Coronavirus : une usine d’oxygène fermée par un fonds spéculatif demande sa nationalisation
Lire sur reporterre.net
28 mars 2020
Les dépenses françaises pour la bombe atomique pourraient financer 100.000 lits de soins intensifs
Lire sur reporterre.net
28 mars 2020
Aux États-Unis, en raison du coronavirus, l’administration suspend les contrôles environnementaux
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
En pleine crise du Covid-19, les entreprises se préparent à verser des dividendes record
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
En 2018, on pouvait fabriquer 200 millions de masques par an en France
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
Plan de relance et aides d’urgence : la justice sociale et l’écologie doivent primer
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
Fermeture des marchés : les paysans lancent une carte des alternatives
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Les pangolins sont porteurs de coronavirus liés au SRAS-CoV-2, indique une étude scientifique
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Amazon ment et continue de profiter de la crise
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Charbon : les projets de centrales en recul pour la quatrième année consécutive
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Coronavirus : la qualité de l’air s’est améliorée de 20 à 30% à Paris, selon Airparif
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Les compagnies aériennes demandent 200 miliards de dollars d’aide
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Grands Projets inutiles

30 mars 2020
La viticulture bio s’interroge sur la toxicité du cuivre, pesticide naturel
Enquête
30 mars 2020
Le confinement amplifie la numérisation du monde
Entretien
28 mars 2020
Ce que leurs traces nous disent des animaux
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Grands Projets inutiles