Je fais un don
OBJECTIF :
120 000 €
65716
COLLECTÉS
55 %

EDF approuve sur le fil l’accord d’indemnisation pour la fermeture de Fessenheim

24 janvier 2017

Le conseil d’administration d’EDF a adopté sur le fil mardi 24 janvier le protocole d’indemnisation du groupe pour la fermeture anticipée de Fessenheim (Haut-Rhin), enclenchant la procédure d’arrêt de la doyenne des centrales nucléaires françaises. La validation de l’indemnisation est un préalable au dépôt par EDF d’une demande d’abrogation de l’autorisation d’exploiter Fessenheim. Le gouvernement devra ensuite entériner la fermeture en prenant un décret d’abrogation.

EDF a obtenu de l’Etat français, son actionnaire à 85,6 %, de nouvelles garanties. La première consiste en une extension du délai de l’autorisation de création de l’EPR en construction à Flamanville, qui arrive à échéance en avril prochain, alors que le réacteur n’entrera pas en service avant la fin 2018 du fait des retards sur le chantier. L’électricien a également obtenu l’assurance de pouvoir redémarrer le réacteur n°2 de la centrale de Paluel (Seine-Maritime), à l’arrêt depuis mai 2015 alors que la loi de transition énergétique prévoit qu’un réacteur à l’arrêt depuis plus de deux ans soit considéré comme en arrêt « définitif ». Sur le plan financier, l’accord conclu à l’été 2016 entre EDF et l’Etat au sujet de Fessenheim prévoit une indemnisation de 446 millions d’euros au moins dont un premier versement d’environ 100 millions d’euros lors de l’arrêt de la centrale.

Promesse de campagne du président François Hollande en 2012, la fermeture de Fessenheim est fixée à l’horizon 2018 lorsqu’EDF prévoit de mettre en service l’EPR de Flamanville (Manche), la loi de transition énergétique plafonnant les capacités de production nucléaire à leur niveau actuel de 63,2 gigawatts (GW).

- Source : Romandie




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : EDF accepte l’indemnisation de l’Etat pour fermer Fessenheim. Les élus locaux réfléchissent à l’après-nucléaire


20 juin 2018
Bure : 50 avocats défendent leur collègue placé en garde à vue
Lire sur reporterre.net
20 juin 2018
4.700 agriculteurs pourraient perdre une aide « essentielle »
Lire sur reporterre.net
20 juin 2018
Un avocat des opposants à Bure, Me Ambroselli, a été interpellé
Lire sur reporterre.net
20 juin 2018
EPR de Flamanville : nouveau retard en raison de l’analyse par l’ASN des défauts de soudure
Lire sur reporterre.net
20 juin 2018
M. Hulot autorise un projet de transformateur électrique contesté en Aveyron
Lire sur reporterre.net
19 juin 2018
La menace sur les oiseaux, les chauves-souris et les saumons « en train de changer d’ampleur » en France
Lire sur reporterre.net
18 juin 2018
Le « dieselgate » envoie le patron d’Audi en prison
Lire sur reporterre.net
18 juin 2018
La fonte des glaces en Antarctique s’accèlère
Lire sur reporterre.net
16 juin 2018
9 des 13 baobabs les plus anciens et les plus grands d’Afrique sont morts durant la dernière décennie
Lire sur reporterre.net
16 juin 2018
Tours coupe les fonds de l’éducation à l’environnement, mais augmente la subvention à l’aéroport
Lire sur reporterre.net
14 juin 2018
Le préfet du Tarn-et-Garonne autorise une porcherie industrielle près d’un ancien camp de concentration
Lire sur reporterre.net
13 juin 2018
Variscan abandonne ses projets miniers en Bretagne
Lire sur reporterre.net
13 juin 2018
La mise en service de l’EPR finlandais repoussée à septembre 2019
Lire sur reporterre.net
13 juin 2018
« Secret des affaires : monsieur le Président, en marche vers la censure ? »
Lire sur reporterre.net
13 juin 2018
Pêche électrique : ONG et pêcheurs demandent une enquête pour fraude
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

20 juin 2018
Contre la détresse des agriculteurs, le pouvoir de la parole
Reportage
19 juin 2018
Nicolas Hulot vu par le HulotScope : 69 % de mesures négatives pour l’environnement
Enquête
31 mai 2018
Linky, le compteur qui observe la vie privée des gens
Enquête


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Nucléaire