Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Agriculture

Élisabeth Borne confirme le report de l’interdiction du glyphosate

Un jour après le discours d’Emmanuel Macron, lundi 29 juin 2020, devant les membres de la Convention citoyenne pour le climat, la ministre de l’Écologie, Elisabeth Borne, a donné une interview dans Le Parisien. Elle y évoque l’interdiction du glyphosate, ce pesticide controversé. « Nous étudions actuellement des alternatives qui pourraient permettre d’en sortir rapidement. […] Mais je peux vous assurer que cette interdiction sur les principaux usages sera mise en œuvre avant la fin du quinquennat. L’engagement sera tenu », a-t-elle déclaré dans les colonnes du quotidien.

Cette phrase a fait bondir les associations écologistes dont Attac. Car en expliquant que la sortie sera « mise en œuvre avant la fin du quinquennat », c’est-à-dire avant mai 2022, la ministre confirme le report de cette interdiction.

Le 27 novembre 2017, Macron avait pourtant promis la sortie de l’utilisation du glyphosate en France « d’ici 3 ans » donc d’ici 2021. Mais l’Assemblée a ensuite rejeté en 2018 les amendements visant à inscrire cette interdiction en 2021 dans la loi Egalim. « Il n’est pas nécessaire que ce soit dans la loi dès lors que nous prenons des engagements », avait assuré à l’époque le ministre de l’Agriculture, Stéphane Travert. Par la suite, le président de la République et le nouveau ministre de l’Agriculture Didier Guillaume ont à leur tour remis en cause la date de 2021.

Les écologistes ont fait part de leur colère. Encore une promesse enterrée.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende