Enquête au cœur des déboires du nucléaire français

Durée de lecture : 1 minute

3 janvier 2017 / Émilie Massemin (Reporterre)



Le nucléaire français traverse une zone de turbulences. Des irrégularités dans la construction de pièces essentielles au fonctionnement des centrales pourraient provoquer des coupures de courant cet hiver alors que l’autorité de contrôle s’intéresse à l’usine Areva responsable de leur fabrication. Dans le nucléaire, la transparence demeure une lutte. Retrouvez l’enquête que Reporterre et notre carte du parc, détaillant la situation centrale par centrale.

1. Des coupures de courant se préparent en cas d’hiver rigoureux

  • Lire l’article ici.

2. Sept réacteurs nucléaires autorisés à redémarrer, malgré un défaut dans leur acier

  • Lire l’article ici.

3. Au cœur de la crise nucléaire, des dizaines de fraudes et d’irrégularités dans une usine Areva

  • Lire l’article ici.

4. Dans le nucléaire, la transparence est un combat

  • Lire l’article ici.




Source : Émilie Massemin pour Reporterre

Photos :
. chapô : Manifestation à Flamanville le 1e octobre 2016. © Emmanuel Brossier/Reporterre.
. carte : La carte du parc nucléaire français de Reporterre.
. Le chargement d’un générateur de vapeur de 350 tonnes dans une centrale nucléaire. © La médiathèque EDF/ Olivier Blaise
. Le nouvel ensemble manipulateur-presse de 9000 tonnes sur le site d’Areva Creusot Forge, inauguré en juin 2014. © Areva
. Manifestation à Flamanville le 1e octobre 2016. © Emmanuel Brossier/Reporterre.

DOSSIER    Nucléaire

26 septembre 2020
Sénateurs, ils et elle racontent comment ils font avancer l’écologie
Info
25 septembre 2020
En pleine croissance, le réseau Biocoop est contesté sur le plan social
Enquête
25 septembre 2020
Covid-19 : « Elle a bon dos, la science ! »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Nucléaire





Du même auteur       Émilie Massemin (Reporterre)