Europa City : le projet change de forme, mais pas de fond

Durée de lecture : 1 minute

27 septembre 2017

Mercredi 27 septembre, Alliages et Territoires, le promoteur d’Europacity, a annoncé un changement de forme pour son projet contesté de mégacomplexe de commerces et de loisirs à Gonesse (Val d’Oise), à 15 km au nord-est de Paris.

Prévu sur les terres agricoles du Triangle de Gonesse, Europacity est un projet à plus de trois milliards d’euros porté par Immochan, la filiale immobilière du groupe Auchan, et le conglomérat chinois Wanda. Le complexe devrait voir le jour d’ici 2024, mais il rencontre une forte opposition locale, régionale et nationale.

Le promoteur a donc décidé de revoir sa copie, abandonnant l’idée d’un grand bâtiment « en soucoupe », afin de s’approcher d’un « quartier de ville », « avec des rues, des places, plusieurs entrées, une variété architecturale », a détaillé Matteo Perino, directeur des opérations, lors d’une conférence de presse. Si la forme architecturale pourrait évoluer, le fond du projet ne change pas : la piste de ski, les salles de concert, de spectacle, les cinq hôtels sont maintenus. Les 230.000 m² de commerces, et 150.000 m² de loisirs prévus initialement sont donc toujours de mise. « On ne fera pas Dubaï aux portes de Paris », a insisté le directeur général Benoît Chang.

Malgré l’avis défavorable du commissaire enquêteur, la municipalité socialiste de Gonesse a adopté la révision du Plan local d’urbanisme lundi soir, ouvrant la voie à la réalisation du projet. Les opposants au projet comptent attaquer ce PLU et continuer la mobilisation, notamment lors d’un rassemblement dimanche 8 octobre sur la place de la République à Paris.

- Source  : La France agricole.



Lire aussi : Les élus de Gonesse ouvrent la voie à EuropaCity


7 avril 2020
En Australie, la Grande Barrière vient de vivre son pire épisode de blanchissement de coraux
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Face à la chute des cours du pétrole, l’État prêt à soutenir le parapétrolier Vallourec
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Le mois de mars 2020 figure parmi les plus chauds jamais enregistrés
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Amazon mis en demeure par l’Inspection du travail
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Plan de relance : 250 organisations dénoncent le lobbying de l’aviation
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Un incendie près de Tchernobyl provoque une forte hausse de la radioactivité
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
L’enquête publique sur un grand projet autoroutier maintenue malgré le confinement
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Les semences et plants potagers de nouveau autorisés à la vente
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Pour les peuples autochtones, le coronavirus « représente une réelle menace d’extermination »
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Dividendes : de grandes entreprises, dont Total, continuent à verser des dividendes massifs
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
Un cinquième indigène amazonien Guajajara assassiné au Brésil en quatre mois
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
Du sang de ver marin pourrait soigner des malades du Covid-19
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
La COP26 sur le climat reportée à cause de l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
Un salarié d’Amazon en réanimation
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
La pollution liée aux épandages grandit, aggravant l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Grands Projets inutiles

THEMATIQUE    Luttes
6 avril 2020
Au Canada, les communautés autochtones en première ligne face au coronavirus
Info
6 avril 2020
Au nom du coronavirus, l’État met en place la société de contrôle
Enquête
6 avril 2020
Conservatrice, réactionnaire ou progressiste, trois voies pour l’après-crise sanitaire
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Grands Projets inutiles



Sur les mêmes thèmes       Luttes