« Evénement significatif de sûreté » pour huit centrales nucléaires

21 juin 2017

EDF a signalé mardi 20 juin à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un « événement significatif de sûreté » lié à des risques en cas de séisme pour huit de ses centrales nucléaires françaises, pour lequel le groupe a d’ores et déjà réalisé ou entrepris des travaux. Cet événement est classé au niveau deux sur l’échelle INES (échelle internationale de classement des événements nucléaires) qui en compte sept, a précisé l’électricien public dans un communiqué. « Les défauts à l’origine de cette déclaration n’ont eu aucun impact sur la sécurité des salariés ni sur l’environnement », a également fait savoir EDF.

Dans quatre centrales - Paluel (Seine-Maritime), Penly (Seine-Maritime), Flamanville (Manche) et Golfech (Tarn-et-Garonne) -, EDF explique que, dans le cas d’un séisme d’une ampleur exceptionnelle, la robustesse de certaines structures métalliques n’a pu être démontrée. Pour ces centrales, le groupe ajoute avoir d’ores et déjà effectué les travaux nécessaires, qui concernent des diesels de secours devant permettre de fournir de l’électricité aux réacteurs en cas de coupure de courant sur le réseau électrique national, garantissant ainsi un refroidissement du combustible. Les centrales de Belleville-sur-Loire (Cher), Cattenom (Lorraine), Nogent-sur-Seine (Aube) et Saint-Alban (Isère) sont elles aussi concernées par le risque dit « générique » - c’est-à-dire commun à plusieurs sites.

Fin avril, EDF avait déjà déclaré un « événement significatif de sûreté générique » de niveau 1 concernant les ancrages de certaines structures métalliques des diesels de secours de douze réacteurs.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


12 novembre 2018
Près de 50.000 manifestants pour le climat au Québec
Lire sur reporterre.net
12 novembre 2018
Les incendies en Californie ont déja causé 31 morts et 228 disparus
Lire sur reporterre.net
10 novembre 2018
Une première victoire juridique pour les défenseurs de la forêt de Romainville
Lire sur reporterre.net
9 novembre 2018
Les opposants au projet GCO ont manifesté chez Vinci et au ministère des Transports
Lire sur reporterre.net
9 novembre 2018
Débat public sur les déchets nucléaires : la CNDP rappelle le gouvernement à ses devoirs
Lire sur reporterre.net
9 novembre 2018
Le potentiel de développement durable de la Guyane n’est pas dans l’or
Lire sur reporterre.net
8 novembre 2018
Un Français « consommerait » 352 m2 de forêt tropicale par an
Lire sur reporterre.net
7 novembre 2018
12 h de garde à vue pour avoir peint des coquelicots
Lire sur reporterre.net
7 novembre 2018
De lourdes amendes requises contre une éleveuse opposée à l’abattage de ses canards
Lire sur reporterre.net
7 novembre 2018
La désastreuse pêche électrique a été subventionnée, révèle l’association Bloom
Lire sur reporterre.net
5 novembre 2018
L’autorité sanitaire interdit les produits à base de métam-sodium
Lire sur reporterre.net
5 novembre 2018
Pas moins de pesticides en France en 2017 qu’en 2016
Lire sur reporterre.net
3 novembre 2018
GCO : 200 élus appellent Emmanuel Macron à rencontrer les grévistes de la faim
Lire sur reporterre.net
2 novembre 2018
Le gouvernement encore en retard pour payer les aides à l’agriculture bio
Lire sur reporterre.net
2 novembre 2018
Des documents liés au projet d’enfouissement Cigéo piratés en juin
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

10 novembre 2018
Gabriel, paysan pris à la gorge par une administration aveugle
Tribune
12 novembre 2018
L’Autorité de sûreté nucléaire change de tête, mais à quoi sert-elle ?
Info
12 novembre 2018
Pourquoi une exposition de photos sur la précarité ?
Une minute - Une question


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Nucléaire