Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Culture et idées

Fabrice Nicolino : « Il faut inventer quelque chose de neuf »

Fabrice Nicolino a chevillé au corps un engagement sans faille pour l’écologie. Il sera un des auteurs lus lors de la grande Rencontre de Reporterre lundi 15 janvier. Entretien en video tourné en 2015, et toujours passionnant.

Politis, Géo, Le Canard enchainé, Télérama, Terre sauvage - et Reporterre… Ce sont quelques-uns des journaux auxquels Fabrice Nicolino a collaboré. Il s’exprime sur son blog, Planète sans visa et est chroniqueur à Charlie Hebdo où il a été blessé dans l’attentat le 7 janvier 2015.

Son engagement sans faille pour l’écologie l’ont amené à porter un regard critique sur la réponse politique à la crise climatique, sur le manque d’engagement des médias. Un de ses textes sera lu lors de la grande Rencontre que nous organisons lundi 15 janvier (infos et réservations ici).


Entretien VIDEO.


Dans cette première partie, Fabrice Nicolino revient sur son parcours. Au-delà de sa trajectoire professionnelle, il se remémore ses premières rencontres avec l’écologie, ses premières batailles, avant de dresser un constat : « En deux millions d’années, l’homme ne s’est jamais confronté à ce qui se passe sous nos yeux ébahis. »

« De quoi sont menacées les sociétés humaines ? De dislocation »

Pour Fabrice Nicolino, ce phénomène de dislocation pourrait se traduire par l’effondrement des structures de solidarité, à l’image de la sécurité sociale en France. Alors, comment faire ? Le défi est de pratiquer dès à présent la rupture avec nos modes de vie.

« Il faut inventer quelque chose de neuf à la dimension extraordinaire de la crise écologique »

Avant de conclure sur ses espoirs, Fabrice Nicolino aborde la question du rôle des médias face au défi climatique. Pour ce faire, quelques détours sont nécessaires : l’encyclique du pape François et la sixième crise d’extinction des espèces.

-  Propos recueillis par Lucas Mascarello

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende