Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Climat

Face à la tempête, Exxon et Chevron ont fermé leurs raffineries au Texas

L’ouragan Harvey a contraint Exxon Mobil à fermer le deuxième complexe de raffinage des États-Unis, à Baytown. Le site de Baytown, qui produit également de la pétrochimie, peut transformer jusqu’à 560.000 barils de pétrole par jour pour produire du carburant.

Chevron Phillips aussi, a fermé son gigantesque complexe pétrochimique Cedar Bayou à Baytown, ce dimanche, alors que les inondations envahissaient la majeure partie de la région de Houston. La société vient d’investir 6 milliards de dollars pour agrandir le site, qui devrait être rouvert fin 2017. Baytown est également un important centre pétrochimique en expansion massive.

Des raffineries ont aussi été fermées temporairement à Corpus Christi par Valero Energy, Citgo Petroleum et Flint Hills Resources, et au Deer Park par Shell (315 000 barils/jour), avant que l’ouragan Harvey ne se déchaîne.

Ces raffineries sont une source majeure de l’approvisionnement en essence des États-Unis. Plus de 25 % des approvisionnements en carburant de la nation sont produits sur la côte du Golfe du Mexique.

Ces fermetures, affectant un centre majeur du raffinage du pétrole américain, font monter les prix de l’essence et du mazout, les investisseurs anticipant une baisse de l’offre.

  • Sources :

. Chron.com
. Fortune.com

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende