« Gardiens de la Terre », un tour du monde des grands sages

28 avril 2016 / Isaline Bernard (Reporterre)



En salle depuis mercredi 13 avril, le film Gardiens de la Terre est le récit du périple planétaire d’une famille désireuse de recueillir le savoir des derniers peuples vivant en harmonie avec leur environnement.

Durant cinq ans, Rolf Winters, sa femme, Renata Heinen, et leurs trois enfants sont partis sur les routes à la recherche de chamans. En Amazonie, en Inde, au Kenya, ou encore en Irlande, la petite famille s’est invitée au sein de communautés pour quelques jours, voire quelques semaines. Le temps nécessaire pour comprendre le mode de fonctionnement de ces peuples autochtones. Au travers de discussions, et grâce au service d’interprètes, les sages des communautés rencontrées, appelés aussi hommes ou femmes médecin ou gardiens de la terre, ont transmis leur vision du monde et de la vie. Un mode de vie toujours en harmonie avec l’environnement dans lequel ils évoluent.

Pour le couple, l’appel du voyage a mûri avec les naissances de leurs trois enfants. Rolf Winters et Renata Heinen ont décidé de quitter leur vie effrénée de citadins pour parcourir le monde et se connecter à la nature. « Cette plongée dans l’inconnu nourrissait notre besoin d’aventure et de liberté et c’est avec joie que nous nous sommes retrouvés dans ce contexte où rien n’est déterminé à l’avance, où l’on cesse de prévoir, où l’on peut juste vivre dans la nature et apprendre », affirme Renata, la mère.

Vivre au rythme de leurs hôtes 

Ils ont rencontré Nowaten, un chaman Potawatomi aux États-Unis, trois ans après leur départ. Son discours sur le savoir des anciens les a interpellés sur le sens de leurs actes et de leur vie. Les grands voyageurs sont alors partis à la recherche d’autres grands sages à travers le monde. « Cela a fait basculer notre vision de l’existence, et révélé combien nous ne pouvions plus cautionner bon nombre d’aspects de la société », explique Renata.

Ils se sont retrouvés au quatre coins du monde à vivre au rythme de leurs hôtes. Les enfants, ne parlant pourtant pas la même langue, s’adaptaient facilement. Au fil du film, les sages abordent plusieurs fois notre rapport à la nature. « Le film n’est pas une réponse, mais il soulève des questions qui, nous l’espérons, aideront les gens à faire un pas dans la bonne direction », déclare Renata.

Le voyage n’avait pas pour objectif la réalisation d’un film. Ce n’est que la rencontre du sage Nowaten qui a décidé le couple à porter le message au-delà de leur propre expérience. Équipés d’une caméra, ils se sont débrouillés seuls pour les aspects techniques : « Je tenais vraiment à ce que nous fassions le voyage en famille, sans équipe de tournage. Si nous avions eu une équipe, nous n’aurions jamais accédé aux communautés qui nous ont accueillis. Emmener notre famille dans ces tribus nous a permis d’établir une connexion authentique. C’est elle qui nous a permis de filmer les gardiens. »

Gardiens de la Terre // Bande Annonce Officielle (HD) - VOSTF from JupiterFilms on Vimeo.


- Gardiens de la Terre, documentaire de Rolf Winters et Renata Heinen, 2015, 90 minutes. Infos ici




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : « Nous avons découvert la dimension sacrée de la vie »

Source : Isaline Bernard pour Reporterre

Photo : ©www.jupiter-films.com

DOSSIER    Ecologie et spiritualité

23 septembre 2016
Scandale Triskalia : portraits de destins bouleversés
Enquête
24 septembre 2016
Initiation au marcottage dans un jardin ensauvagé
Chronique
23 septembre 2016
Une expérience d’agroforesterie en Ile-de-France
Alternative


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Ecologie et spiritualité





Du même auteur       Isaline Bernard (Reporterre)