Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs

En brefGrands projets inutiles

Grenoble se retire du projet Lyon-Turin

La ville de Grenoble ne participera pas au projet de liaison ferroviaire LGV Lyon-Turin. Lundi 18 avril, le conseil municipal grenoblois a décidé de se désengager du protocole de financement signé par la majorité socialiste précédemment au pouvoir. Alors que l’équipe municipale rouge-vert et citoyenne aujourd’hui au pouvoir fait face à un difficile contexte de restriction budgétaire, elle ne veut pas participer aux 140 millions d’euros d’investissements partagés entre le département, la métropole et la ville.

Pour Eric Piolle, le maire de Grenoble, il s’agit là d’un projet « conçu il y a 25 ans, sur des hypothèses de développement de transport de marchandises délirantes, puisqu’elles sont en baisse depuis 20 ans ».

Les 140 millions d’euros évoqués ne représentent cependant qu’une goutte d’eau dans les 26 milliards d’euros pour l’heure estimé pour le financement total du projet.

-   Source : France Bleu Isère

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende