Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Violences sexistes

Jean-Vincent Placé visé par une plainte pour harcèlement sexuel

Jean-Vincent Placé en 2016.

Selon les informations de Mediapart et de l’AFP, une ancienne collaboratrice parlementaire a déposé plainte contre Jean-Vincent Placé pour harcèlement sexuel. L’ex-sénateur Europe Écologie-Les Verts (EELV), devenu secrétaire d’État sous François Hollande, a déjà été condamné en mars 2021 pour des faits similaires contre une gendarme.

La femme qui porte plainte aujourd’hui a travaillé avec Jean-Vincent Placé au Sénat puis au ministère, de fin 2011 à fin 2016. Elle affirme avoir subi des « comportements à connotation sexuelle ou sexiste répétés », selon les informations de Mediapart. La victime énonce plusieurs situations. Jean-Vincent Placé lui aurait passé la main sur la cuisse, lui aurait touché les fesses ainsi que sa poitrine lors de différents repas ou déplacements professionnels. Le tout « sans recueillir un quelconque consentement de sa part », assure la victime.

C’est après un déplacement à Rome qu’elle a pris conscience du harcèlement qu’elle subit depuis des années. Durant le voyage, après minuit, Jean-Vincent Placé lui aurait intimé de danser un slow avec un sénateur, alors qu’épuisée, elle avait plusieurs fois signifié son envie d’aller se coucher. Une histoire que la victime avait déjà confiée à Mediapart en novembre 2019.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende