L’ASN autorise le redémarrage de la centrale nucléaire du Tricastin

6 décembre 2017

« L’état de la digue du canal de Donzère-Mondragon, après les investigations et les réparations menées par EDF, permet le redémarrage des réacteurs de la centrale nucléaire du Tricastin (Drôme) », annonce l’Autorité de sûreté nucléaire, mardi 5 décembre. Après avoir examiné les investigations et les renforcements de la portion de la digue concernée qu’EDF a réalisé, l’ASN considère que la résistance au séisme de la digue qui protège la centrale nucléaire du Tricastin est satisfaisante. Elle a donc donné son accord pour le redémarrage des réacteurs 2, 3 et 4. Le réacteur 1 reste à l’arrêt pour maintenance.

« L’expertise menée par l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) à la demande de l’ASN sur la digue ainsi renforcée confirme l’absence de brèche en cas [de séisme le plus important] étudié dans la démonstration de sûreté nucléaire », explique l’ASN. Restent cependant « des risques de glissements locaux qui, sans remettre en cause la stabilité de la digue, rendraient nécessaire la réalisation de travaux après la survenue d’un séisme ».

Pour répondre à ces risques de glissement, EDF a pré-positionné du matériel à proximité de la digue afin de pouvoir réaliser les travaux nécessaires au traitement d’éventuels glissements après un séisme. De plus, EDF va mettre en place une surveillance renforcée de la digue. Enfin, l’énergéticien va réaliser de nouveaux travaux de renforcement pour que la digue résiste au séisme extrême défini dans le cadre des évaluations complémentaires de sûreté (stress tests) menées après l’accident de Fukushima. Ces différentes mesures feront l’objet de prescriptions de l’ASN, après consultation du public.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Les réacteurs nucléaires ont redémarré au détriment de la sûreté



19 avril 2019
Notre-Dame, site désormais pollué par le plomb ?
Lire sur reporterre.net
19 avril 2019
Un recours au Conseil d’État demande l’interdiction des grenades GLI-F4
Lire sur reporterre.net
18 avril 2019
Le dioxyde de titane, alias E171, sera interdit en janvier 2020
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
La société Arkolia confirme son projet de méga centrale solaire sur le Larzac
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
Un nouvel observatoire pour évaluer l’action des députés européens
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
Blocages à Londres : Extinction Rebellion réclame un « état d’urgence climatique »
Lire sur reporterre.net
16 avril 2019
Plus de 200 perturbateurs endocriniens retrouvés dans nos eaux de surface
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
L’exportation du lait européen en Afrique est nuisible, alerte un collectif d’ONG
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
Le glyphosate interdit au Vietnam
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
La manifestation pour la liberté de manifester brutalement empêchée à Toulouse
Lire sur reporterre.net
13 avril 2019
Appel à manifester pour les libertés samedi 13 avril
Lire sur reporterre.net
10 avril 2019
La fonte des glaciers fait monter le niveau de la mer à un rythme de plus en plus rapide
Lire sur reporterre.net
9 avril 2019
Le tribunal suspend les travaux de la déviation de Beynac, en Dordogne
Lire sur reporterre.net
9 avril 2019
La période d’avril 2018 à mars 2019 est la plus chaude jamais enregistrée en Europe et à l’échelle mondiale
Lire sur reporterre.net
8 avril 2019
Grenouilles et crapauds menacés d’extinction à cause d’un champignon
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

19 avril 2019
7e leçon des jeunes au gouvernement : place à l’éco-construction
Tribune
19 avril 2019
La Défense bloquée toute la journée par les activistes du climat
Reportage
20 avril 2019
Deux mille activistes du climat ont bloqué « la République des pollueurs »
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Nucléaire