Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Nucléaire

L’ASN avait pointé des dysfonctionnements à l’usine du Creusot dès 2005

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) avait dès 2005 constaté des anomalies à l’usine de gros composants nucléaires du Creusot (Saône-et-Loire), rachetée l’année suivante par Areva, ont rapporté vendredi 31 mars France Inter et France Info. Areva a fabriqué dans cette usine la cuve du réacteur EPR de Flamanville.

Dans une lettre du 16 décembre 2005 adressée à EDF, l’ASN soulignait des difficultés dans cette usine, où elle disait avoir constaté « de nombreux écarts », selon le document cité par les deux radios. Des problèmes également évoqués dans un courrier du 16 mai 2016 faisant suite à une inspection du site le mois précédent : l’autorité indépendante y dit avoir établi seize constats et rappelle qu’« en 2005, les fabrications des équipements sous pression nucléaires du forgeron Creusot Forge ont été émaillées de nombreux incidents ». « La période du début des années 2000 est une période où la forge rencontre de grandes difficultés", et la forge était alors sous surveillance renforcée de l’ASN », a confirmé à l’AFP son directeur général adjoint, Julien Collet.

C’est dans cette usine, rachetée en 2006 par Areva, que le groupe nucléaire français a fabriqué le couvercle et le fond de la cuve de l’EPR en construction par EDF à Flamanville (Manche), où une anomalie dans la composition de l’acier a été décelée.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende