Recevoir la lettre d'info

Climat

L’Angleterre déclare l’« urgence climatique »… et relance l’extension d’un aéroport

Mercredi 1er mai, le Parlement britannique est devenu le premier à déclarer l’« urgence climatique ». La motion votée par les députés n’est cependant pas contraignante. Le vote survient après une forte mobilisation du mouvement Extinction Rebellion, qui attend désormais des « actions décisives ».

Dans le même temps, à Londres, les défenseurs du climat et de l’environnement ont vite déchanté. La Haute Cour d’Angleterre a rejeté une série de recours judiciaires contre la construction d’une troisième piste à l’aéroport d’Heathrow, qui est le plus fréquenté d’Europe. Le projet, qui représente un investissement de 14 milliards de livres (16 milliards d’euros), a été approuvé l’an dernier à la Chambre des communes.

Le capital de l’aéroport d’Heathrow est détenu entre autres par Ferrovial, la Qatar Investment Authority et à la China Investment Corporation.

Le lundi 11 mars 2019, le maire de Londres, Sadiq Khan, avait porté plainte contre ce projet d’extension très controversé, dénonçant les nuisances sonores et la pollution qu’il engendrerait.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende